Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
comoedia

comoedia

comoedia

T ous ensemble avec Harvey Milk au Comoedia le vendredi 6 mars à 19h15 ! CE FILM RECUT DEUX OSCARS À HOLLYWOOD MEILLEUR SCÉNARIO ET MEILLEUR ACTEUR MASCULIN Grande soirée inter-associative autour du film "Harvey Milk" de Gus Van Sant le vendredi 6 mars...

Lire la suite

New-Orleansà la "guil"

New-Orleansà la "guil"

New-Orleansà la "guil"

Printemps jazzy C'est parfois un beau quartier que cet endroit, en revenant de la poste, où ayant posté des paquets lettres, sur le chemin du retour, j'entendais un le son d'un saxo, le soleil est là, un jeune homme assis au sol sur un vêtement, adossé...

Lire la suite

200

200

200

OLIFANT QUELQUES BULLES POUR LE DEUX CENTIÈME BÉBÉ PARCOURANT MA BULLE DE MOTS ACRÉMENTÉS DE LA CERVELLE MASTURBATOIRE A LA MAIN SUR L'ÉCRITOIRE SOULÈVE CETTE COUPE PLEINE DE MOTS POUR EN DÉGLUTIR LA SAVEUR POINT AU REPOS DÉLICE DU COEUR covix-lyon©2...

Lire la suite

marqué

marqué

marqué

marqué marqué par le temps il y a longtemps un matin bloqué des reins tout Février dura année de la sécheresse arriva plus près un matin un matin(encore) me lavant les dents le dos bloquant mal de reins Janvier dernier les lacets faisant dos bloquant!...

Lire la suite

miracle

miracle

miracle

oh! miracle en article secouru tu es revenu mistère des oracles ecrit tout seul se caché m'en trouvant peiné heureux l'ai sauvé histoire la continuer covix-lyon, © 27/02/2009

Lire la suite

eau

eau

eau

SÈVE TA SÈVE TU NOUS LA DONNES SORTANT DE TES ENTRAILLES ALIMENTE NOS PLAINES NOS VILLES COMME DANS UN CORPS DONT TU ES LES VEINES QUE TU SOIS RUS RUISSEAUX RIVIÈRES PORTANT LES CHALANDS FLEUVES Où PÉNICHES SE MEUVENT DOUCE TUMULTUEUSE TENDRE NOUS ABREUVE...

Lire la suite

vie

vie

vie

Défi Dans une boule Je passe mon temps Qui lui s’écoule Des milliards contents Un jour une vague nous emportant Dans un long voyage nous agitant Œuvre de terre Mal de mer Esclaves, galériens, fouettés Par nos queues agitées Comme des alevins pressés D’être...

Lire la suite

trente

trente

trente

Censure du temps Trente ans entre le premier poème que j’ai conservé Trente ans que j’en ai brulé Quarante ans dans un carnet des ‘’mémoires ‘’ couchées Elles aussi déchirées Dans mes souvenirs elles sont d’actualités Dans ce monde bouleversé Vingt ans...

Lire la suite

ete

ete

ete

Parfum d’été Comme des gamins, nous dévalions enlacé la pente de la colline en riant de bon cœur, la course finissait dans un beau carré d'herbes. La gaité était avec nous, je tenais tes poignets dans mes mains, te regardais, nous semblons être heureux,...

Lire la suite

1 2 3 4 5 6 7 > >>