Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

film -musiques -livres

Vendredi... nouvelle année

Publié le par covix

 

 

 
Pour ce premier jour de l'année, ...
Des musiques enchanteresses
Retrouvez- moi sur le nouveau site.

◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊◊

  Quelques airs de musiques qui reviennent en mémoire ...  

Bonne année 2021 avec du bonheur pour toutes et tous.

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

             

Partager cet article
Repost0

Vous avez publié... #1 326

Publié le par covix

 

 

 

 Chapitre 1 326

 

Des commentaires inutiles se déposent sur le site, je me vois contraint de les modérer. 

 

 

 

On écoute.

 

Ange, le groupe pop rock le plus ancien de l'hexagone, il tourne encore, mais la Covid met un arrêt à la tournée...

 

  

  

Architexte...  "Propistion d'écriture -41"
L'atelier... Et si...
Poèmes et plus... Notes d'amour et d'espoir

 

 

  Cliquez sur les liens, ils sont à jour chaque jour.

 

LNO...   La fiesta en Zone Rose  et un peu d'histoire ..

LNO... Hommage
Guytou...   Passengers- 6/11/1995

Jazzaseizheur...  Chick Corea, groupe de  l'année au Downbeat Hall of Fame 2020

Kevin...  La vidéo du jour "cryptée!!!"

Génération Montmerle... Calogero à l'affiche

Rocktranslation... Quadriphonia (The Who) et Lou Reed,(actualité USA)...

Evy...  Qu'importe les pistes... cela guinche!

Lilousoleil... Les matins d'hiver, il parle aux oiseaux!

Evy2... Alternantif!

La vieille marmotte... Bis répétita.

The Crooners... Classic Song of Crooners.

 

 

 

La Gazette des Olonnes...  Les oiseaux des marais des loirs.
Christian...   Le pont du diable et ses alentours.                                                                               
Algrange... Portes ouvertes au Temple...
Montréal, les caribous et moi... Parcours de la joie!
 

 

Partager cet article
Repost0

Lecture en confinement.

Publié le par covix

 

Confiné et lire.

 

 

 

Parfois dans la journée, mais surtout le soir bien calé dans le lit, quelques pages pour se changer et se reposer de la vie confinée.
Bien sûr, cela arrive aussi en temps normal, mais le ressentit n'est pas identique.
Quand j'étais chez mes parents, en Normandie, je vous avais partagé quelques poèmes, dans le défi du mardi, de Marcel Proust.
Marcel Proust écrivit ce premier ouvrage. Des nouvelles, et poésies. Je me suis régalé de ces lectures. 
Un livre réédité dans l'esprit de sa première édition.
Des petites histoires aux phrases déjà longues... suivies d'une série de poèmes dédiés à des musiciens et peintres et reprises d'histoires plus courtes. Un peu du twitter littéraire!

 

 

Puis, plus tard à Lyon, en passant au rayon littératures d'un grand magasin culturel, mais pas que! 
J'ai acquis des livres et un double cédérom de musique classique.
Mathias Malzieu est bien connu du public pour être le créateur et chanteur du groupe Dyonisos.
Daria Nelson je la découvre au travers ce recueil poétique.
Les amatrices et amateurs de fées trouveront un clin d'oeil à leur passion.
Rêver, dialoguer avec des artistes comme Boris Vian, Gainsbourg et Bashung pour suivre le coup de foudre de ces deux protagonistes.
J'ai été sous le charme de ces rêves...

 

Le deuxième livre, c'est un ouvrage de Paulo Coelho.
Un auteur dont là renommé n'est plus à faire mais qui ne figurait pas encore dans mes lectures.
C'est fait avec cet ouvrage du destin. Je viens de l'ouvrir et les pages défilent. Ce livre est un condensé, le terme n'est pas tout à fait juste, mais des choix dans nombres de ses écrits qui devaient faire l'objet de ce livre. Où l'initiation spirituelle est le fil rouge de ce cheminement. Certains de ces passages que j'ai lus reflètent bien des attitudes que je perçois ici ou là y compris chez moi.
Voilà trois livres que je vous conseille.

 

 

 

 

Il y en a un quatrième, mais à part un poème que j'ai mis, récemment,  dans le défi du mardi.
Je ne l'ai pas encore lu.
C'est un ouvrage d'un poète Espagnol dont ses dernières heures se firent en France en 1939 à Collioure. 
Antonio Machado.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Mardi en poésie

Publié le par covix

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 
 
Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!
 Il m'a laissé dans l'attentisme.
 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 
 La folle aventure des mots que nous écrivons.
   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."
B.Cauvin

     Les coquillages

Chaque coquillage incrusté
Dans la grotte où nous nous aimâmes
A sa particularité.
 
L'un a la pourpre de nos âmes
Dérobée au sang de nos coeurs
Quand je brûle et quand tu t'enflammes;
 
Cet autre affecte tes langueurs
Et tes pâleurs alors que, lasse,
Tu m'en veux de mes yeux moqueurs; 
 
Celui-ci contrefait la grâce
De ton oreille, et celui-là
Ta nuque rose, courte et grasse;
 
Maison, entre autres, me trouble. 

Fêtes galantes

Paul Verlaine

Metz 1844-Paris 1896

 

Pour en savoir plus ICI

 

 

Partager cet article
Repost0

Vous avez publié...#1 299

Publié le par covix

 

 

 

 

 

 

 Chapitre 1 299

 

Des commentaires inutiles se déposent sur le site, je me vois contraint de les modérer. 

 

 

On écoute.

         

 

  

Voyage onirique...   Des pancakes pour un printemps à Amsterdam!

Poésie la vie... Journal du vent, Paix pour tous et sur la terre...

 Architexte...  Vivre sans difficultés.

 

 

  Cliquez sur les liens, ils sont à jour chaque jour.

 

LNO...   Raymix et un duo. Et culture LGBT+

Jazzaseizheur...   Un trio au Zanzi Bar le 7 oct...

Guytou... Beautifful Day... (anniversaire)

La Vieille Marmotte... Sans modération et Un supplément

Kévin...  Une nouveauté du jour, Shawn Mendès. 

Evy... Des classiques de la pop rock et un concert en direct vers 21h.

Evy2... François Staal

 

 

 

La Gazette des Olonnes...   Les marais des loirs...

Christian...   Question de bois ... En passant à Montner

Algrange...  Métamorphose du 31...

 

Partager cet article
Repost0

Hommages...

Publié le par covix

 

 

Une voix pour tous.

  

  Le monde des arts, notamment celui du cinéma, de la poésie, du théâtre a perdu l'une de ses âmes des plus admirables. Michael Lonsdale a quitté les tréteaux pour déclamer la poésie, jouer devant les anges du paradis.

 

 

  Celui de la table honore le départ de Pierre Troigros qui, avec son frère, a fait la renommée de la cuisine française. Pierre Troigros, père du saumon à l'oseille, réjouira les papilles des anges au paradis

 

 

 

 

 

 Saint-Germain des prés ne sera plus pareil après le grand voyage de son égérie. Juliette Gréco s'en est allé déshabiller les nuages et unir un poisson avec un oiseau sous le ciel de Paris. 

 

 

Avec un clin d'oeil à Bourvil qui nous quitta le 23 septembre 1970

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Hommages...

Publié le par covix

 

 Il y a peu disparaissait  un grand compositeur de musique de film, notamment en coĺlaborant avec Sergio Leone mais aussi avec d'autres metteurs en scène.

 Aujourd'hui une artiste, et pas  des moindres, est partie exprimer ses talents à l'Eden. Son truc en plume aurait eu sa place dans l'oeuvre d'Ennio Moricone. Zizi Jeamaire a rencontré  le jeune homme  qui partagea l'affiche du ballet "le jeune homme et la mort" avec l'inoubliable Rudolphe Noureev.

Partager cet article
Repost0

Hommages de mai

Publié le par covix

 

  Qu'importe comment la faucheuse exprime son passage, entre la maladie ou la violence, elle nous prive de tout ce que l on aime.

"La mort a toujours tord."

Partager cet article
Repost0

Mardi en poésie - 6

Publié le par covix

 

 

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  tout en changeant le logo pour ce mardi poésie. Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 
 
Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!
 Il m'a laissé dans l'attentisme.
 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 
 La folle aventure des mots que nous écrivons.
   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."
B.Cauvin
   
À Célimène

Alphonse Daudet

 

Je ne vous aime pas, ô blonde Célimène,
Et si vous l’avez cru quelque temps, apprenez
Que nous ne sommes point de ces gens que l’on mène
Avec une lisière et par le bout du nez ;
Je ne vous aime pas… depuis une semaine,
Et je ne sais pourquoi vous vous en étonnez.
Je ne vous aime pas ; vous êtes trop coquette,
Et vos moindres faveurs sont de mauvais aloi ;
Par le droit des yeux noirs, par le droit de conquête,
Il vous faut des amants. (On ne sait trop pourquoi.)
Vous jouez du regard comme d’une raquette ;
Vous en jouez, méchante… et jamais avec moi.
Je ne vous aime pas, et vous aurez beau faire,
Non, madame, jamais je ne vous aimerai.
Vous me plaisez beaucoup ; certes, je vous préfère
À Dorine, à Clarisse, à Lisette, c’est vrai.
Pourtant l’amour n’a rien à voir dans cette affaire,
Et quand il vous plaira, je vous le prouverai.
J’aurais pu vous aimer ; mais, ne vous en déplaise,
Chez moi le sentiment ne tient que par un fil…
Avouons-le, pourtant, quelque chose me pèse :
En ne vous aimant pas, comment donc se fait-il
Que je sois aussi gauche, aussi mal à mon aise
Quand vous me regardez de face ou de profil ?
Je ne vous aime pas, je n’aime rien au monde ;
Je suis de fer, je suis de roc, je suis d’airain.
Shakespeare a dit de vous : « Perfide comme l’onde » ;
Mais moi je n’ai pas peur, car j’ai le pied marin.
Pourtant quand vous parlez, ô ma sirène blonde,
Quand vous parlez, mon cœur bat comme un tambourin.
Je ne vous aime pas, c’est dit, je vous déteste,
Je vous crains comme on craint l’enfer, de peur du feu ;
Comme on craint le typhus, le choléra, la peste,
Je vous hais à la mort, madame ; mais, mon Dieu !
Expliquez-moi pourquoi je pleure, quand je reste
Deux jours sans vous parler et sans vous voir un peu.
Alphonse Daudet, Les Amoureuses, 1858
 
 

Pour en savoir plus... ICI

 

 

Partager cet article
Repost0

Un jour sur la planète - 46

Publié le par covix

 

 

 

En ce 46e jour du calendrier Grégorien je vous souhaite le 

 

La mesure de l'amour c'est d'aimer sans mesure.

Saint-Augustin

 

Bonne fête aux.. 

Claude, Claudette, Claudine, Faustin, Georgette, etc .

 

 

 

                     
C'est un 15 février 1950 qu'est projeté pour la première fois Cendrillon, il faudra attendre le 17 Décembre de la même année pour le voir en France .

 

C'est arrivé un 15 février.

 

  En ce 15  février 1 575, à Reims, eu lieu le mariage du roi de France Henri III avec Louise de Lorraine
  Le 15 février 1 625  Champlain est confirmé comme Lieutenant du vice-roi de la Nouvelle-France.
 En 1 794, La Convention nationale adopte les trois couleurs dessiné par Louis David comme pavillon national. C'est en 1812 que ces trois couleurs figurerons sur tous les drapeaux.
 En 1 844 ce 15 février, La première gare ed marchandise est opérationnelle à Paris, c'est dans le quartier des Batignoles (17e arrondissement).
  Le 15 Février 1930, Carine Wilson est la première femme Sénatrice au Canada.

 

    Et bien d'autres tranches historiques du jour.
 Journée internationale du cancer des enfants (créée en 2002). 
Journée du drapeau au Canada.
C'est le jour de la chandeleur pour les orthodoxes.
 
 

 

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>