Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

68

Publié le par covix

 

              Mai 68   

C'est encore d'actualité, un témoignage de mon mai 68, d'abord j'appartenais au monde ouvrier, ensuite j'étais bidasse à Paris.
 D'abord: pas possible pour moi d'être surpris par mai 68, car les grèves à répétition dans le secteur privé pour des droits sociaux nouveaux ou étendus, (40h, 3 semaines de congé, salaires, droits syndicaux), en 1966 dans les usines, ateliers, bureaux on parlait d'un nouveau 36 à l'horizon, puis en 67, départ pour l'armée 16 mois, en mars les élections législatives, la majorité gaulliste tenait à une voie, c'était fragile, je me souviens des 2 tours à cette époque, les appelés en âge de voter (21 ans et +) eurent des permissions exceptionnelles pour faire leur devoir de citoyen (nous faisions nos classes donc pas de permes en principe), des transistors dans les chambrées nous écoutions les résultats et étions heureux de mettre le pouvoir en situation d'échec.

Puis la vie semblait continuer, encore des grèves, les colloques sur l'Éducation nationale, un bouillonnement d'idées planait dans l'air et si la France semblait "s'ennuyer" pour certains d'autres avaient envie que cela bouge, les événements à Nanterre en mars 68 enclenchèrent un processus vers mai 68, non avant il y avait eu une grève dure et affrontement entre les forces de l'ordre et les salariés à Caen en février de cette année-là, cela donnait déjà la tonalitée de ce qui suivrait. Fin avril, début mai avec un camarade de section nous devions rehausser la chausser devant un baraquement cars quand il pleuvait cela faisait une mare devant l'entrée, déposes des pavés, nous écoutions encore le transistor et les premières barricades commençaient, nos commentaires" nous aussi on fait une barricade" en effet nous érigions le tas de pavés un peu plus loin le long du mur de la caserne.

Un soir où j'étais resté pour ma permanence de nuit ( 1 nuit sur 2), dans notre baraquement on discutait de ce qu'il se passait  au Quartier latin, nous étions la veille du   10 mai, un sergent passait et semblait prendre la température des troupes car nous ne les voyants que très rarement le soir, je dis à ce moment-là " oui mais quand les ouvriers se mettront aussi en grève ou de la partie cela ne sera plus pareille, ça rigolera moins"

le sergent répliqua " Les ouvriers ne viendront pas soutenir les fils de bourgeois qui foutent leurs bordels"


On polémiqua longuement les uns en accord avec le sergent d'autres avec moi.
Sur un point il avait raison, la majorité des étudiants de l'époque étaient des fils à Papa et il y en avait peu la classe ouvrière ou paysanne. Puis ce fut le 10 mai, grande manifestation populaire, où étudiants et monde du travail se retrouvaient. Cela semblait me donner raison, puis ce fut le déclenchement des grèves, le 13 mai, cette journée-là me marqua à plusieurs points. Le premier un peu d'égoïsme, si je puis dire, je pensai à ma  permission du libérable c'est-à-dire un mois sans l'armée, la deuxième beaucoup plus angoissante, réquisition de toutes les unités, et les bidasses qui étaient en inter-armes, venaient dans nos baraques. Des rumeurs circulaient, les étudiants allaient prendre "d'assaut" les relais de la télé sur la Tour Eiffel, venir occuper les usines Citroën du 15e arrondissement.  La caserne n'était pas loin, voire même venir nous voler les armes à l'armurerie, bref n'importe quoi, là encore les sous-officiers prenaient la température, et ils semblaient nous dire que l'on pourrait avoir à intervenir. Je fis remarquer que nous ne prendrions pas les armes contre les étudiants ou les ouvriers, des compagnons présents qui étaient plutôt dans les 25 /27 ans acquiescèrent, car eux étaient sursitaires et plus proches des jeunes de la Sorbonne. Le sergent nous glaça un instant en rétorquant que nous serions obligés si nous avions des fusils dans le dos... Il nous laissa à notre réflexion, voila et l'on pensait à la garde de Lafayette qui se retourna du côté des révolutionnaires de 1789, nous nous consolâmes comme cela, le soir venu, plus de consigne. Ce mauvais scénario ne se fit pas. Mais n'oublions pas quand même que des unités blindées et des troupes aguerries montèrent dans les environs de la capitale. Je partis en perme à la fin de la semaine, pas loin dans le 12e adt de Paris et vécus la suite à la maison. Je suis allé à pied, mais cela me plait, de chez moi à mon job pour voir comment cela se passait et comme partout il y avait occupation du site. Le conflit finissant, les élections donnèrent une majorité écrasante à la droite. Quand l'on a été bien "cocufié ", la vie reprenait son cours et ma première réaction ça été de dire merde ça pue l'essence. He oui on respirait bien mieux au printemps 68 dans Paris


Covix descendant de gaulois


 

 

Publié dans clin doeil

Partager cet article

Repost0

entre les orages

Publié le par covix

Balade

D'abords, hier après midi, le soir et cette nuit le Bon Dieu mariait ces filles, les tonneaux roulaient abondement, mais pas de zorro, le pluie était aussi de la fête, par intermittence, jusqu'au début de l'après midi, puis comme dit l'adage vint le soleil, j'en profite et délaisse l'ordi pour me défouler sur les berges du rhône, je prit quelques vues que je vous fait partager, au retour j'avais des "fourmies" dans les jambes et en profitai pour courir un peu.







 

Toujours le cygne,

une péniche bureau



pont sncf franchissant le rhône devant la gare de Perrache et la péniche école de la snsm



c'est ce qui vous reste à faire en vélo sur la piste cyclable le long du fleuve




c'est ce que vous auriez fait depuis la source du rhône



L'osier en tresse formant une haie entre la piste cyclable et celle des pédibus-jambus, quand viens le printemps les jeunes branches poussent et verdissent, à l'automne elle perdent les feuilles, fin d'hiver elles sont taillées.



ça fait une belle haie naturel



Sur son corsage blanc.......comme un coquelicot



La campagne en ville, quai rive gauche vous avez gagné 2 km direction parc de Gerland

Quai rives droite les embouiteillages de l'autoroute a7
contraste d'une ville



entrez dans le parc de Gerland



La famille




Ça ressemble à de l'oignon

 

                                                                                                 
Au détours de la promenade l'aubépine



Voila après deux heures de balade 



           EUH L'OL

Covix descendant d'Abraracourcix
  
                                                                                                     

Publié dans lugdunum

Partager cet article

Repost0

côté Rhône

Publié le par covix

                                  lyon 2013

          Soirée musée, la place Bellecour, 5000 ames devant un écran géant retransmission de la dernière journée de foot, nous, direction musée de l'imprimerie, belle soirée culturel, loin du bruit de la ville (presque), on remonte le temps, depuis les rouleaux de glaise ou en ivoire, en passant par les papyrus, ou feuille de bananier, ecriture sur parchemin, puis l'arriver de Gutenberg, à Lyon il y eu de grands imprimeurs notement Sébastien Gryphe, outre les divers machines à imprimer, les different caractères, les presses,et massicot industriel, rien à voir avec celui du bureau si ce n'ai la même fonction, il y avait des ateliers autour de l'imprimerie des conférences l'exposition temporaire "Justin Grégoire"un artiste plein d'humour avec ces découpages et autres oeuvres, pour finir passage par " En voiture Simone" un Diaporama commenter par l'auteur sur la 2cv, beaucoup d' humour avec le Détournement de tableau célebre mettant en incrustation la 2cv dans les toiles. Conférence sur les tableaux, mais des détails en plus qui en font tout l'humour, et pendant la séance le bruit de la rue nous envahissait,( voir plus haut) l'ol 7 eme fois champion.

   Aujourd'hui je me promenai sur les berges du Rhône (bien réamenagées) et pris quelques photos pour le plaisir je vous les fait partager

Sa majesté me fixe droit dans les yeux
















Péniches Habitées et les abres pour l'intimité

















Passerlle du college



















porte de péniche et le ponton


















 Non, non c'est pas Cannes, simplement les péniches , bar, discothèques, ou resto, l'originalité de celle ci c'est son habitacle supérieur en container, bonne ambiance.




















le quai des embarcdères, bateaux croisières sur le rhône de Lyon à Avignon, ou simplement un diner entre saône et rhône sur le bateau mouche.



















  Ce n'est pas un pilier de bar
  seulement un pillier invitant l'art















Le pont Lafayette, Fourvière en arrière plan






















 Un ours à l'hopital
l'hopital st Luc accueil un ours dans son hall















  Dans un hall d'hotel

Publié dans lugdunum

Partager cet article

Repost0

rock pop chinois

Publié le par covix

                        CUi-JIAN

 

 C'est un chanteur de rock chinois que je découvris en écoutant l'émission de Bernard Lenoir sur France inter ( le soir ), il remplit des stades à faire pâlir nos rockers Occidentaux.

 Toutefois il ne lui était pas permis de se produire dans le stade de Pékin, on lui reproche sa position sur Tian-anmen, son soutien aux étudiants qui reprenait un de ces titres

"Rien en mon nom" comme slogan . Il fallut attendre 2003 pour le revoir en grande scène à Pékin, J-M Jarre l'avait invité, les autorités lui refusèrent, il fut aussi avec les Stones et  Deep Purple qui marqua son retour dans la capitale.


 
 Pour les curieux et les autres, il y a un double cédérom qui s'appelle
CUI-JIAN
Chinese Rock the befnning
1986-1998

 Ou l'évolution musicale du rocker sur la décennie.

Quelques photos trouvées sur wilipédia

 



                                              



 






               



 



                                         
 voir aussi un article paru dans rock&folk année 2001

 

Publié dans clin doeil

Partager cet article

Repost0

humour

Publié le par covix

                                                            humour britanique!!!!

           

Histoire captée dans un resto

Un couple de personnes âgées arrive dans un cabinet d'avocats,

- Bonjour maitre, nous voulons divorcer

- Bonjour, oui , asseyez-vous, on regarde ça, d'abord M. quel âge avez-vous

- 84 ans

- Bien et vous madame

- 82 ans

- Bien, et depuis combien de temps êtes-vous marié

- 62 ans, on n'en peut plus, la solution c'est nous quitté

- Pourquoi avoir attendu tout ce temps

en coeur

- On attendait que les enfants soient décédés.





 

Publié dans clin doeil

Partager cet article

Repost0

lire

Publié le par covix


  Je vais vous parler de quelques livres parmis beaucoup, en ce momment j'essaye de finir le 3 ème tome des oeuvres d'Israti Panaït, c'est captivant, il nous nare sous formes de contes sa vie de puis son pays natal la roumanie en passant par ces périples dans l'empire otoman, Alexandrie, dans le Lyban, en Sirye, etc, sa camaraderie avec Mickael, plus qu'une camaraderie deux frère, ils partagent leurs misères, enthousiames, vie difficille, vagabonde avec des petits boulots par ci par la pour survivre, c'est d'actualité, mais cela ce passe au début du 20ème siècle. La première partie avec les histoires des anciens,du temps ou la Roumanie essayait de s'unir pour sortir de joug des turcs, racontant les exploits des Haïdoucs, un clin d'oeil à l'aide de la France et l'Angleterre pour contruire ce pays, de pure merveilles d'écriture, son écriture à rythme très particulier qui vous emporte parfois comme symphonie et puis comme une rivière impétueuse une fois dans la plaine flane. J'espère vous mettre l'eau à la bouche pour celles et ceux qui ne connaissent pas.
 Sur l'étagère il y a aussi une bibliographie de l'impératrice Zita, très forte personnalitée.
Yvan le terrible par Troyat, des poèmes de Francis James, Garcia Lorca, comme en musique on trouve presque de tout, pas trop les romans sauf à caractrère historique, les Oeuvres de Tolstoi, des livres d'histoires, pêle mèle, Victor Hugo, balzac, stendhal, racine, Jean Jaurès, la liste n est pas complète loin sans faut, sur la table nuit les pensées et discours de Marc Aurèle.
 

Publié dans clin doeil

Partager cet article

Repost0

sur mon balcon

Publié le par covix

         Il y a un bac rempli d'arum, très belle plante, fleur blanche, en 2007 ils ont fleuris 2 fois une période printanière et à l'automne, la ils font leurs saison
 




c'est beau et parfumé aussi

je vous dédie ce bouquet

 

Publié dans clin doeil

Partager cet article

Repost0

Disco

Publié le par covix

                                      Non pas la danse encore que.....

Dans ma discothèque, il y a ( non pas la tourniquette à vinaigrette), j'aime Boris Vian, chant du moyen âge et d'abbaye, le plus grand, Beethoven, Wagner, Dvorak, de la variétoches aussi, de la rock-pop, techno, jazz.

Des perles pour moi, Glenn Good, on dirait un papillon qui se pose sur les notes du piano (je suis pas fan de piano) , Jeff Bukley sa voix et sa guitare ne font qu'une comme Check Beker avec sa trompette, en ce momment, ce serai Thomas Dutronc super ce qu'il fait son album est frais, n.a.s.d.a.q, je les veux toutes, LES FRITES BORDEL, et le reste c'est bon, le dernier Yves Simon aussi de la même veine des textes hummm, Cali mais je ne l'ai pas encore écouté, ni le dernier Lavilliers, belle ouvrage en collector, puis plus différent, Charles et Léo de Murat.

Autrement je me bas avec Kaolin, les BRMC, The Rapture, les marins du cotentin, Calexico, Eddy, Johnny, Gorillaz, Blur, un truc sympas c'est les tubes des Rollings Stones en bossa nova, génial.
J'en garde dans l'encrier pour un autre tour sur l'étagère


 

                                          

 

Publié dans clin doeil

Partager cet article

Repost0

miribel

Publié le par covix




en ce jour mon fils et moi sommes aller nous promener a Miribel, un parc de verdure autour des lacs de Miribel
avec des zones de baignades surveillées, des sentiers pédestres et pistes pour vtt, la piste cyclable entre le lac Léman et la méditerranée passe par ce parc cette année on y aménage le parcours.
Chouette promenade qui nous pris près de 3h en faisant le tour complet, cette fois le gué était praticable pour les piétons, je me tais et place à l'image.




le cousin du muguet

































plan d'aménagement piste vélos






















ancien bras du Rhône, c'est reposant



















 











              la faune aquatique est préservée



                                                 





 
bien que spongieux le gué est à sec




















le nid du Cygne























bain de soleil !!!!!


















reflet



















Sa majesté le Cygne

Publié dans virée en région

Partager cet article

Repost0

fée clochette

Publié le par covix




  Une pensée pour ceux qui me lisent et les autres,

un bouquet de muguet pour leur coeur et porter le bonheur



                                          

Publié dans clin doeil

Partager cet article

Repost0