Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

Début de mois en bleu.

30 Septembre 2012 , Rédigé par covix Publié dans #clin doeil

 

 

avatar-user-1264702-tmpphp7b79Rb.jpg

Le Bleu du ciel reflet de tes yeux.

 

 

Bleue 041  

"QU’ai-je fait pour toi,
    Angleterre, mon Angleterre ?"

Angleterre, Angleterre

de

W.E Henley

Bleue 029

"Elle est douce, la terre, aux vœux des naufragés,

dont Poséidon en mer, sous

l'assaut de la vague et du vent,

a brisé le solide navire"


L'Illiade

Homère


 


Lire la suite

De la musique...Classique

30 Septembre 2012 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

etoiles--19-.gif


Lundi ... de la musique classique

 

 
 
L. Boccherini
Né à Lucques en Toscane, décédé à Madrid (1743/1805)
Il est memebre d'une famille de musicien, père violonceliste et excellent contrebassiste, un frère libretiste etc.
Il apprécie beaucoup le violoncelle, à 5 ans son père lui donne ses permières leçons, devant la déstérité du rejeton, il le confie à un maître violonceliste, l'abbé Doménico Francesco Vannucci et donnera son premier concert à l'âge de 13 ans.
Il partira pour Rome et reviendra à Lucques, en sa Toscane, le succès n'est pas au rendez-vous, il quitte son pays pour ne plus y revenir, formant un quatuor avant l'heure, accompagné de sa mère il parcours l'Italie du nord, l'Europe, passe par paris où il est bien accueillit avec son ami Menfredi. 
L'ambassadeur d'Espagne agite un miroir au alouette, bien que soupçonneux, il part avec Menfredi à Madrid, là-bas le concurrence sera rude, de nombreux compositeurs italiens y opère, c'est d'autent plus difficile qu'il ne compose pas d'opéra... malgré la jalousie de certains qui cachèrent son talent de compositeur, le hasard d'une rencontre avec la famille royale, l'infant Don luis ed Bourbon recevant ces dédicaces deviendra son protecteur jusqu'en 1785, Charles III lui donnera une pension  et l'année suivante il sera au service de Frédérique de Prusse, toutes ls commandes ce traiterons et honnorés  par correspondance, Il ne quitta plus le sol Espagnol ou après une série de malheur familliaux, décès de ses enfants et de sa deuxième épouse, il s'éteindra le 28 mai 1805 d'une maladie Pulmonaire.
 Le poète Marie-Joseph Chénier (Le chant du départ) en relation avec lui reçut six quintettes qu'il dédie à la France en 1799.
Source Wikipédia.



 

 

 

Classique 

 

vignette 0240

Lire la suite
<< < 10 11 12 13 14 15