Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Abécédaire des Animaux et oiseaux du monde... B

Publié le par covix

 

 

 

Violette nous invite à un nouvel Abécédaire

 

Lettre : B

 

Cet abécédaire  a commencé le samedi 5 octobre

 

  Le jeu consiste à trouver un animal ou un oiseau commençant par la lettre indiquée, ici le A et de le décrire en vous servant d'Internet mais avec vos propres mots. Ne pas recopier. Les textes humoristiques sont acceptés ainsi que toute autre expression d'écriture.
  Et en fin d'article, mettre une photo de l'animal.

     

   Un jour de septembre près de Toulouse, même plutôt proche des pistes de l’aéroport, un béluga passa dans le secteur.

   Bon, ne croyez pas que j’ai fumé ou pris une substance illicite.

Non, c’était bien un transporteur aérien, un de ses monstres qui fait la navette pour porter des éléments des Airbus, notamment le A380.

  Celui-là fait un peu de bruit! Il ne recrache pas l’eau des océans, contrairement aux baleines il ne prend pas de liquide en mangeant, d’ailleurs ce n’est pas recommandé, avant et après le repas, parfois un peu entre les plats. Je m’égare… Il aime les eaux froides de l’arctique et ce mammifère aquatique sert de plat aux mammifères Inuits.

   On peut le croiser dans les estuaires des grands fleuves, c’est une curiosité à l’embouchure du fleuve Saint-Laurent par exemple.

  Bon, n’essayez pas de le mettre dans votre piscine, il peut atteindre 4,25 m et peser 1000kg pour un mâle, madame est un peu moins encombrante, mais c’est vous qui voyez.

  Madame atteint sa majorité sexuelle à l’âge de 5 ans et porte son petit durant 14 mois et l’allaite pendant 18 mois. On comprend mieux qu’elle n’enfante que tous les 3 ans.

Monsieur, lui, il se fait attendre, il est mature à l’âge de huit ans…

  Si par hasard, une dame béluga met bas au même instant qu’une femme du genre humain, son gamin quand il atteindra ses 15 ans sera au terme de sa vie alors que le rejeton bipède nous cassera les pieds avec ses humeurs d’adolescent…

 

 

 

    

 

 

Partager cet article
Repost0

Le tableau du samedi... 200

Publié le par covix

 

Pour la communauté, Le tableau du samedi ,

gérée par Lady Marianne.

 

Églises, chapelles 

proposé par Lady Marianne

ou

participation libre

 

 Pour  cette 200e participation,

Je vous présente une oeuvre de .

Nicolas Victor Fonville

(30 novembre 1805- 12 novembre 1856 -Thoissey-Ain)

 Nicolas Fonville est un peintre paysagiste, lithographe et graveur français.

Place des Cordeliers

1er Janvier 1834

Dans cette représentation, l'église de Saint Bonaventure

 

Pour en savoir​​​​​​ plus... ICI

 

 

Partager cet article
Repost0

Samedi on sort...#254

Publié le par covix

 

 

  Hommage !

Soirée jazz!

                

 

 

                            

 

Partager cet article
Repost0

Vous avez publié...#1 197

Publié le par covix

 

 

 

 

 Chapitre 1 197

 

Des commentaires inutiles se déposent sur le site, je me vois contraint de les modérer. 

 

   

On écoute.

 

         

 

 

  

Voyage onirique...  L'un est sacré, l'autre manipule!

Poésie la vie... L'ordre nouveau est pire et Le mouvement.

Plume de Poète... Nouveau recueil

Le réveil... Concrétisation d'Ynamishibaï .

Harmonia... Tes mains.

 

 

  Cliquez sur les liens, ils sont à jour chaque jour.

LNO...  Culture et musiques.

Lady...  Soirée jazz.

Jazzaseizheur... Les lentilles saucisses à l'Erdre.

GénérationMontmerle... Tout savoir pour faire du sport.

Évy...  Musique jazz manouche.

Évy 2...   Jazz se fait Celtic.

Guytou...  Buenos Aires-11/10/2017. Et une rencontre à Londres 11/10/2012

Kévin... La découverte du jour.

 

 

 

 

Ma photo quotidienne...  En attendant la fête des vendanges!

La Gazette des Olonnes...  La grande marée de fin septembre

Christian...  Évasion pour cet hiver.

Algrange...  Parlons patrimoine.

Christian... Le bois du Quéribus.

Montréal, les caribous et moi... Vulvette Underground.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Clic-clac du vendredi chez tOrtue

Publié le par covix

 

 

 

Clic-clac chez tOrtue.

Le Clic Clac de Cricri, c'est une photo publiée le vendredi pourvu qu'elle soit,

rigolote,

insolite,

`amusante,

poétique,

anodine... 

Art Tupinier

 

Publié dans tOrtue, Vendredi, Défi, Photo

Partager cet article
Repost0

Vous avez publié...#1 196

Publié le par covix

 

 

 

 

 Chapitre 1 196

 

Des commentaires inutiles se déposent sur le site, je me vois contraint de les modérer. 

 

   

On écoute.

 

         

 

 

  

Voyage onirique...  Être ou ne pas être!

Poésie la vie... L'ordre nouveau est pire et Le mouvement.

Plume de Poète... Nouveau recueil

Le réveil... Concrétisation d'Ynamishibaï .

Harmonia... Tes mains.

 

 

  Cliquez sur les liens, ils sont à jour chaque jour.

LNO...  Annonce et Greta rend visite aux Lakotas .

Lady...  Soirée jazz.

Jazzaseizheur... Les lentilles saucisses à l'Erdre.

GénérationMontmerle... Objectif, Nouveauté et Fausses nouvelles.

Évy...  Musique jazz manouche.

Évy 2...   Jazz se fait Celtic.

Guytou...  Beautiful Day.Uniondale- 9/10/1987.

Musiques au coeur... La musique en dessins animés.

 

 

 

 

Ma photo quotidienne...  Des escaliers à tout faire!

La Gazette des Olonnes...  Les mures des Olonnes

Christian...  Mémoire culinaire et le lac de l'autoroute.

Algrange...  La restauration continue et des rencontres .

Christian... Le bois du Quéribus.

Montréal, les caribous et moi... Vulvette Underground.

 

 

 

Partager cet article
Repost0

En attendant la fin du monde

Publié le par covix

 

 

 

Le dernier dimanche de mars,
Au soir le souper sur la terrasse.
Dans la pénombre, je ne suis pas seul,
Un couple de pipistrelles est en chasse d’insectes.
La période hivernale est mise en sommeil !
Les chauves-souris sont en éveil.
La surprise viendra du lundi 1 er avril,
Et ce n’est pas un poisson, phénomène du jour,
Mais d’ouvrir grand les yeux qui n’en reviennent pas,
Trois semaines d’avance pour les Top Guns,
Pas encore au couchant, les martinets
Virevoltent dans le ciel lyonnais.
 
Les jours passent et plus de Top Guns,
Le 1er avril aurait-il fait un poisson naturel !
Un soir, aux environs du 10 avril,
Le vol énergique de cet oiseau m’interpelle,
Il est plus grand que la pipistrelle,
Son battement d’ailes est incessant,
Il chasse et passe au nid pour un ravitaillement.
À sa façon de faire, de voler, le doute n’est pas permis,
C’est une chauve-souris.
Du lointain dans la ville montent les slogans,
Lancées par les portes voix.
 
C’est un vrai feuilleton,
À la mi-avril, sortent, passent
Les martinets !
Cette fois-ci, pas de doute possible,
Ils sont guillerets.
 
Souvenirs d’enfance,
Dans des jeux en transes.
C’est froid, c’est tiède, c’est chaud, tu brûles,
Notre-Dame de Paris aussi, brûle !
C’est une situation dramatique qui ose beaucoup de questions,
Outre que cela est un événement exceptionnel,
Les médias sont dans la déraison,
Notre monde perd sa raison,
Cris d’orfraies, pleurs,
Mais quand est-il de ces pleureuses devant la vieille Sanaa ?
Quelques mots outrés pour Palmyre !
Et après, l’oubli, le néant,
Pourtant ce sont des joyaux culturels mondiaux.
 
 
Au nom du fric et de son Saint-Esprit,
Pas de gros dons pour lutter contre la déforestation,
Étrange, vous ne trouvez pas !
Dans quel monde vivons-nous ?
Que les grands Sachem,
Se réunissent au pied d’un baobab,
Palabrer en goutant quelques mets,
Fument le calumet de la paix,
Changent la vision du monde,
En finir avec les veaux d’or d’aujourd’hui,
Reconstruire les forêts.
Un million d’arbres suffisent pour assainir la planète.
Reboiser, ce qui a été détruit, un premier pas.
Créer de nouvelles forêts entre autres,
À l’image de la ceinture verte en Afrique,
Juste du bon sens pour cette pratique.
N’oublions pas, LA PLANETE NE NOUS APPARTIENT PAS,
Juste l’entretenir,
Comme nous le faisons sous nos toits.
Demain, après-demain, nos jeunes pousses la préserveront à leur tour,
Ils nous jugeront pour crime contre l’humanité si nous ne bougeons pas.
Continuons à bénir, louer, nos veaux d’or,
Et demain, la faune, la flore rigolera de notre disparition.
 
Les hommes sont fous,
Ne refusant aucune contradiction,
Prêchant l’amour et la refusant à ceux qui s’aiment !
Recherchant la paix et vendant la mort par les armes,
Pourtant il ne faut pas grand-chose,
Pour que l’Homme jouisse de la vie à grande dose.
B.Cauvin©avril 2019

Publié dans Jeudi, Poésie

Partager cet article
Repost0

Vous avez publié...#1 195

Publié le par covix

 

 

 

 

 Chapitre 1 195

 

Des commentaires inutiles se déposent sur le site, je me vois contraint de les modérer. 

 

   Lyon, dont François 1er voulait en faire la capitale du royaume, sera durant quelques jours la capitale mondiale du financement de la lutte contre le Sida, mais aussi la tuberculose et le paludisme.

  Ce soir de 19h à 21h

Avec Maria

De 

19h à 20h

Avec Gérald

De

20h à 21h

 

 

 

On écoute.

 

         

 

 

  

Voyage onirique...  Mur d'automne

Poésie la vie... L'ordre nouveau est pire et Le mouvement.

Plume de Poète... Nouveau recueil

Le réveil... Concrétisation d'Ynamishibaï .

Harmonia... Tes mains.

 

 

  Cliquez sur les liens, ils sont à jour chaque jour.

LNO...  Arno et plus .

Lady...  Ce n'est pas la Ste Catherien, mais on ne s'en lasse pas.

Jazzaseizheur... Des concerts à venir.

GénérationMontmerle... La présidente est là et résultat du foot

Évy...  Musique française de l'année.

Évy 2...   Regards sur le monde.

Guytou...  Beautiful Day.Uniondale- 9/10/1987

 

 

 

 

Ma photo quotidienne...  Cliché automnale!

La Gazette des Olonnes...  Les marais salants en septembre

Christian...  Rendez-vous avec la fête de la pomme et du coing.

Algrange...  Une autre rénovation .

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Mercredi chanson française...#254

Publié le par covix

 

           

                                               

Chansons d'hier et d'aujourd'hui... 

 

            

            

                                     

               

        

 

Partager cet article
Repost0

Scènes de rue et vo participations

Publié le par covix

 

Scènes de rue et vos participations

 

 

 

  Merci pour vos participations fidèles et bien dans l'esprit du défi.

 

 Il y a les blogs, les défis, comme celui-ci, et d'un mardi à l'autre.
Vos photos en font une belle illustration. 
 En ce mardi scènes de rue nous balade dans des histoires.
 Avec ce partage la mémoire contemporaine prend sa place.
   La source de vie explose dans nos veines. Elle courre pour de bonne cause, rester en forme aussi. Elle nous propose de s'émerveiller ou d'imaginer un autre monde, plus bleu! Elle nous exprime aussi ses colères, elle a ses mystères et nous accueille gentiment et que l'on soit à pied, à cheval,sur le vélo ou en transport en commun, la source de vie roule sa bosse avec le sablier du temps.
 
L'eau, c'est la vie, nourrice à Istro en Crète par  tOrtue... 

Entre Rhône et Saône Mamounette... pour un regard sur le Run de Lyon.

La fête dans l'éther Martine... nous propose de danser avec les oiseaux.

Du pré à la plage ... Envie2... retrouve la vache bleue en Suisse!

Ulysse connaissait les colères de Poséidon Lady... nous montre le ressenti.
Évy 2...  La belle accueillante après ouverture de la porte.

En balade, des rencontres, Missfujii... nous en découvre le trésor.

Éva... La mèche du Strasbourgeois nous propose une toile.

Évy... La porte des mystères de l'Aude.

Évy 2...  La belle accueillante après ouverture de la porte.

C'est du sport en permanence, Violette... l'immortalise à  Leucate

 
 Ici ... À pied, en vélo et en tram... 

 

      

Ci-dessous, vos photos illustrant l'article.   

 

Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Scènes de rue et vo participations
Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>