Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

lady

Le tableau du samedi- Hommage à Lady

Publié le par covix

 

 

HOMMAGE A LADY MARIANNE

Pour le 7 Décembre :
En souvenir de Lady Marianne et pour tous les amis de la blogosphère, Fardoise nous propose encore un thème pour ce samedi :

 

 

 

 

  En hommage à Lady

 

Trois femmes... 1895

 

   Les tableaux exposés évoquent l’ensemble de l'œuvre d’Hammershøi et son atmosphère profonde et mystérieuse. Peu sociable et taciturne, Hammershøi a passé sa vie entière dans un cercle restreint qu’il n’a eu de cesse de représenter : ses modèles sont sa mère, sa sœur, son frère, son beau-frère et quelques amis proches. Ses œuvres représentent également Ida, son épouse, que l’on retrouve souvent de dos, dans nombre des intérieurs qui l’ont rendu célèbre.

 

   Les liens d’Hammershøi avec la France, ses deux séjours à Paris et sa participation dans la même ville aux Expositions universelles de 1889 et de 1900 sont mis en évidence

  Le Musée jacquemart-André fit une retorspective de son oeuvre ce printemps dernier.

 

Pour en savoir plus, un clic sur le lien.

 Hammershøi

 

 
Partager cet article
Repost0

Mardi poésie chez Lady Marianne

Publié le par covix

 

 

 

Lady Marianne..

 

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 
 
Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

  Pour ce défi de Lady, il m'a laissé dans l'attentisme.

    D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

   La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvin

 

La pluie chante en nous son retour éternel,
En nous la terre oublieuse retrace son chemin

 

Senteur des collines en fête,
Murmure des pêchers en fleurs,
Sourire des auvents en larmes,
Tout feu pris toute fumée bue,
Toute chair au sang délivré,
En tout mot soudain souvenu.

 

Dans le coeur désert, nous reprenons goutte à goutte
La source quevnous avions cédée aux saisons.
(La vraie gloire est ici)
(François Cheng)

Pour en savoir plus... ICI

 

 

Publié dans Lady, Mardi, Poésie, Défi

Partager cet article
Repost0

Petit jeu de lettres de Lady...#225

Publié le par covix

 

 

Lilousoleil nous invite à un hommage au petit jeu de lettres de Lady

 

On garde le principe proposé par ma Lady

vous pouvez mettre vos liens sous cet article

Avec les lettres proposées,
faire des mots de 5 lettres au moins et au moins 5 mots 
puis les inclure dans un texte sur un thème de votre choix
ou pour corser faire le texte en rapport avec le mot trouvé-

PENSEZ –ANAGRAMME

pour le  dimanche 1 décembre 

JARGONELLE

variété de poire ancienne au goût pierreux

Des anagrammes

 

Orangée, Enjôlé, Jargon, Glaner, Eagle, Lagon, Lange, Nager. 

ÉLUCUBRATION

Jargon, point n'est utile pour parler de la belle,

Art des beaux mots qu'affectionne la Lady,

Rêverie d'une jouvencelle,

Glaner la douce rose d'un amour prédit,

Orangée avec son parfum tout en finesse,

Nager dans les airs avec délicatesse,

Eagle des effluves en volutes enivrantes,

Lange de l'esprit endormi,

Lagon bleuté au sable blanc; couche attirante,

Enjôlé par le rêve ami.

B.Cauvin©30/11/2019

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Publié le par covix

 

 

HOMMAGE A LADY MARIANNE

Pour le 30 novembre :
Une de ses nombreuses publications, un de nos coups de cœur, un souvenir marquant. Un petit mot pour elle.

 

 

 

 

Lady, tu nous as quittés

En partant, ton esprit a fuité

Tu es toujours près de nous avec cette lumière éternelle,

Dans ton défi, tu aimais soutenir cet art fait par des femmes créationnelles

De prendre fièrement leur place, conviction  passionnelle.

Les souffrances ne t'ont pas épargnée,

Comme bon nombre de ces artistes ignorées,

 Oui, Lady, la reconnaissance finit toujours par arriver,

Tu as su l'enseigner, et nous la garder.

B.Cauvin@28/11/2013

  En hommage à Lady

 

 

Marie Petiet, née le  à Limoux et morte le  à Paris,
est une artiste peintre française. (38 ans )

la liseuse endormie 1882 - Musée Carcassonne (11 )
j'espère qu'elle ne va pas tomber-
prendre la pose pour l’éternité---
elle n'y pensais pas à l'époque-
on y croit - assez réaliste je trouve-
une scène simple et touchante

 

Et j'ai choisi aussi une participation de 2018 avec une artiste féminine, Lady aimait à les partager.

 

Pour la communauté, Le tableau du samedi ,
gérée par Lady Marianne.
  Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.
 Pour  cette 130e participation,

 Restons en Grèce.

Je vous présente une oeuvre de Thalia Flora-Karavia.

(1871-Siatista, 1960-Athènes)

Thalia Flora-Karavia est une artiste peintre grecque.

 Elle alla étudier son art dans des écoles privés des Beaux-Arts de Munich. 

  Elle fit de nombreux portraits, témoignage de la traversée du XXe siècle .

 

 Pour en savoir plus... ICI.

 

Partager cet article
Repost0

Mardi poésie chez Lady Marianne

Publié le par covix

 

 

Lady Marianne..

 

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut,
Lady publie nos liens
 

Lady demande aux participant-e-s un thème

ou

Thème libre 

 

 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

  Pour ce défi de Lady, il m'a laissé dans l'attentisme.

    D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

   La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvin

 

Équatorial.

 

Ici pointe de mon nez
Là Jupiter Mars et la Lune
Plus loin là-bas ma chatte sur mes genoux
Et tout rond la mort d'un vieil ami
Dort sur le divan
Et l'heure qui vient de sonner
S'embrouille dans la fumée de ma cigarette
Et tout ce qu'il y a encore
Et c'est ma main
Et c'est mon coeur
Et c'est la porte
C'est la fenêtre
Et tout et tout
Un poème à n'en plus finir.
Pierre Albert-Birot

(1876-1967)

Pour en savoir plus... ICI

 

 

 

Publié dans Lady, Mardi, Poésie, Défi

Partager cet article
Repost0

Petit jeu de lettres de Lady...

Publié le par covix

 

 

Lilousoleil nous invite au petit jeu de lettres de Lady

 

En attendant que Lady Marianne revienne parmi nous, je propose de republier ou d’écrire un texte avec les mots qu’elle avait proposés. dans le jeu 8 le mot

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

Le tableau du samedi

Publié le par covix

 

 

Lady Marianne étant malade: On lui souhaite un bon rétablissement

Entre toile et papiers : ICI propose "Les animaux de compagnie"

Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.

 

 JAK nous propose une balade en calèche  http://melimelojarjille.canalblog.com

J'ai choisi une oeuvre de Gustave Caillebotte.

1825-1894 

   J'aime bien ce décor avec ce jeu d'ombres et de lumières. Et le chien qui passe fierement précédent sans doute ses compagnons bipèdes.

  C'est un pont que je connais bien et du temps de cette toile, les trains à vapeur, ou les locomotives à charbon, quittaient Paris pour la Normandie. Maintenant c'est électrique et le décor a peu changé. 

" Le pont de l'Europe"

1876

Pour en savoir plus ICI  et  pour l'artiste c 'est LÀ.

 

Partager cet article
Repost0

Petit jeu de lettres de Lady...Zingari

Publié le par covix

 

 

Lilousoleil nous invite au petit jeu de lettres de Lady

Z G A I N I R

En attendant que Lady Marianne revienne parmi nous, je propose de republier ou d’écrire un texte avec les mots qu’elle avait proposés. dans le jeu 8 le mot

ZINGARI

un des noms d’une ethnie voyageuse


 

 Bonne route

 

  Comme le dit Lady Marianne… La route est de mise !

 

ZINGARI.

 

Était le mot à trouver.

Quelques mots

Aigrin, aigri, grain, garni, agir, gain, irai, niai, rani, ring, etc.

 

Zingaro est le singulier d’un être du monde tzigane, Zingari en est le pluriel.

Zingaro est le clin d’œil à ce monde nomade, cirque équestre de Bartabas basé au fort d’Aubervilliers.

 

Métamorphose du langage, Tzigane prend le dessus sur les tribus Zingari, ainsi le temps passe et circulent sur les voies les nomades dans leurs roulottes verte, rouge tirées par des chevaux.

Je me souviens dans mon enfance du campement installé sur le champ de foire du village, de la femme avec son panier d’osier faire la quête aux œufs, quelques victuailles de la ferme, panier garni après son passage, parfois elle en vend pour la fermière allant faire son marché ou ramasser les légumes, fruits au jardin.

  Maintenant ils forment aussi une main d’œuvre saisonnière dans les vergers, apportant un gain dans la tribu. Il veillait à ne pas blesser l’airin dans les rangées nouvellement plantées.

Entre sédentarisation et nomadisme, l’homme irai plus loin ou pas. La remise en cause, perpétuelle, de l’existence zingari apporte un air aigri sur les visages dont la beauté de certaines femmes nous ramène vers l’Indus, pensant à une Rani régnant sur les rives de ce grand fleuve au temps lointain.

  Quitter l’Indus et partir à la conquête du monde, les zingari ne manquent pas de nous étonnés et évoquent un long mystère aux fantasmes persistant.

 

 

Partager cet article
Repost0

Mardi poésie chez Lady Marianne

Publié le par covix

 

 

Lady Marianne..

 

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut,
Lady publie nos liens
 

Lady demande aux participant-e-s un thème

ou

Thème libre 

 

 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

  Pour ce défi de Lady, il m'a laissé dans l'attentisme.

    D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

   La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvin

 

La griesche d'esté.

 

En recordant ma grant folie

Qui n'est ne gente ne jolie,

Ainz et vilaine

Et vilains cil qui la domaine.

Me plaing set jors en la semaine

Et par reson.

Si esbahiz ne fu mes hom,

Qu'en ver toute seson 

Ai si ouvré

Et en ouvrant m'ai aouvré

Qu'en ouvrant n'ai rien recouvré

Dont je me cuevre.

Ci a fol ouvrier et foie oevre

Qui par ouvrer riens ne recuevre:

Tout torne à perte;

Et la griesche est si aperte

Qu'<<eschec>>dit<<a la descourverte>>

A son ouvrier.

Dont puis n'i a nul recouvrier.

Juingnet li fet sambler février:

La dent dit;<<

Cac>>,

Et la griesche dit:<<

Eschac>>.

Qui plus en set s'afuble sac

De la griesche.

Poème de Ruteboeuf

Ruteboeuf  (1230 - 1280)

 

Pour en savoir plus... ICI

 

 

 

Publié dans Lady, Mardi, Poésie

Partager cet article
Repost0

Le tableau du samedi chez Lady Marianne

Publié le par covix

 

 

Lady Marianne étant malade: On lui souhaite un bon rétablissement

Entre toile et papiers : ICI propose "En costume traditionnel"

Le samedi, on présente un seul tableau en quelques mots en disant pourquoi il nous plait ou nous émeut, ou nous trouble.

 

Mr Detamerede Glengarry (1771-1828)  portrait par Henry Raeburn en 1812

J'aime bien ce tableau représentant une tenue traditionnelle Écossaise depuis le XVIe siècle. Tenue souvent liée à un clan souligné par le symbole sur la poignée du poignard.

Aujourd'hui la tenue est portée dans des cérémonies ou des évènements culturels.

L'artiste, Henry Raeburn, est né le 4 mars 1756 à Édimbourg et décédé le 8 juillet 1823 à Stockbridge

Pour en savoir plus ICI pour l'artiste et ICI pour le costume Écossais.

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>