Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Pensée du jour

Publié le par covix

GAY___STRAIGHT___BI1.jpg

 

Un de gagné, un de perdu. 

Koan zen

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0

Automne

Publié le par covix

Après les vacances d'été...attendre les prochaines...un long silence pour les amours d'été!!!


Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

 

c-est-quoi.jpg

Pour savoir si l'eau d'un bol est chaude ou froide, il faut y mettre le doigt... Il ne sert à rien de discuter. 

Koan Zen

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0

Automne

Publié le par covix

Septembre....par Olivier Gallis


Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

Que c'est bon!!!

Publié le par covix

 

   Hum! les rg doivent avoir des lunettes rétrécissantes... Si 4500 participants à la Biennale de la danse ne ce multiplies que par 4 je me faits couper les c......s, le multiplicateur est à 2 chiffres c'est sur! la désinformation est reine en ce pays!

    ce matin, je pars de la maison un peu avant 10h direction Montplaisir, pour la manif, je l'immortalise grandement!

   11h45 la queue du dragon frémit, je me décide à descendre vers la tête du cortège, ramenant des souvenirs sur le "pellicule" 12h45 je ne touche pas la tête du dragon... mais sur la place Bellecour elle est arrivée, petit à petit le corps ce fait dévorer par elle. Toutes organisations syndicales sont présentent, les partis de gauche aussi...oui plus de 40000 dans la rue... Des papas et des mamans avec enfants sont là...

   Ma fois, souvenirs de manifs passées, la musique à bien changé, du Johnny, du Blues, du reggae, les temps changent... et c'est bien mieux comme cela...

     Florilège de photos...

   Autour de la manif!

Recommandations

DSCF2689

DSCF2690

Tête du Dragon!

DSCF2608

Derniers préparatifsDSCF2541

DSCF2546

DSCF2551

Vélos au repos!

DSCF2543

DSCF2544

Vélos manifestants!

DSCF2620

DSCF2621

Slogans

&

Souchons s'invite...

DSCF2563

DSCF2564

DSCF2596

DSCF2597

DSCF2622

Regards croisés!

DSCF2547

DSCF2589

DSCF2590

DSCF2613

DSCF2658

DSCF2567

DSCF2580

DSCF2591

DSCF2592

Et d'autres tableaux encore...

Nicolas... si tu entends le peuple... casses toi!






Publié dans info

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

 

P1030415.jpg

Ce qui te manque, cherche-le dans ce que tu as. 

Koan zen

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0

L'automne vient d'ouvrir ces portes

Publié le par covix

 

Premier jour de l'automne, les hirondelles alignées sur les fils électrique, la montagne qui ce pare de mille couleurs,

pour ce premier jour, où les portes de l'automne ce sont ouvertes, un hommage a un grand de la chanson....

 

 

La montagne

by Jean Ferrat

Album: Jean Ferrat - Vol.1 (1999)
Ils quittent un à un le pays
Pour s'en aller gagner leur vie
Loin de la terre où ils sont nés
Depuis longtemps ils en rêvaient
De la ville et de ses secrets
Du formica et du ciné
Les vieux ça n'était pas original
Quand ils s'essuyaient machinal
D'un revers de manche les lèvres
Mais ils savaient tous à propos
Tuer la caille ou le perdreau
Et manger la tomme de chèvre

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver ?

Avec leurs mains dessus leurs têtes
Ils avaient monté des murettes
Jusqu'au sommet de la colline
Qu'importent les jours les années
Ils avaient tous l'âme bien née
Noueuse comme un pied de vigne
Les vignes elles courent dans la forêt
Le vin ne sera plus tiré
C'était une horrible piquette
Mais il faisait des centenaires
A ne plus que savoir en faire
S'il ne vous tournait pas la tête

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver ?

Deux chèvres et puis quelques moutons
Une année bonne et l'autre non
Et sans vacances et sans sorties
Les filles veulent aller au bal
Il n'y a rien de plus normal
Que de vouloir vivre sa vie
Leur vie ils seront flics ou fonctionnaires
De quoi attendre sans s'en faire
Que l'heure de la retraite sonne
Il faut savoir ce que l'on aime
Et rentrer dans son H.L.M.
Manger du poulet aux hormones

Pourtant que la montagne est belle
Comment peut-on s'imaginer
En voyant un vol d'hirondelles
Que l'automne vient d'arriver ?
Source/fr.lyrics

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

DSCF2495

Quel était votre visage avant la naissance de vos parents ? 

Koan Zen

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0

C'est encore l'été...

Publié le par covix

Demain l'automne, Georges nous compte le 22 septembre.....

 

Le 22 septembre

by Georges Brassens

Un vingt-deux de septembre au diable vous partites,
Et, depuis, chaque année, à la date susdite,
Je mouillais mon mouchoir en souvenir de vous...
Or, nous y revoilà, mais je reste de pierre,
Plus une seule larme à me mettre aux paupières:
Le vingt-deux de septembre, aujourd'hui, je m'en fous.

On ne reverra plus au temps des feuilles mortes,
Cette âme en peine qui me ressemble et qui porte
Le deuil de chaque feuille en souvenir de vous...
Que le brave Prévert et ses escargots veuillent
Bien se passer de moi pour enterrer les feuilles:
Le vingt-deux de septembre, aujourd'hui, je m'en fous.

Jadis, ouvrant mes bras comme une paire d'ailes,
Je montais jusqu'au ciel pour suivre l'hirondelle
Et me rompais les os en souvenir de vous...
Le complexe d'Icare à présent m'abandonne,
L'hirondelle en partant ne fera plus l'automne:
Le vingt-deux de septembre, aujourd'hui, je m'en fous.

Pieusement noué d'un bout de vos dentelles,
J'avais, sur ma fenêtre, un bouquet d'immortelles
Que j'arrosais de pleurs en souvenir de vous...
Je m'en vais les offrir au premier mort qui passe,
Les regrets éternels à présent me dépassent:
Le vingt-deux de septembre, aujourd'hui, je m'en fous.

Désormais, le petit bout de coeur qui me reste
Ne traversera plus l'équinoxe funeste
En battant la breloque en souvenir de vous...
Il a craché sa flamme et ses cendres s'éteignent,
A peine y pourrait-on rôtir quatre châtaignes:
Le vingt-deux de septembre, aujourd'hui, je m'en fous.

Et c'est triste de n'être plus triste sans vous
Source: fr.lyrics

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

DSCF2519

 

Qui excelle au tir ne touche pas le centre de la cible  

Koan Zen

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0