Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Comme les neurones!

Publié le par covix

 

02.gif

Entrechoque...

 

Qu'est ce qui s'entrechoquent comme cela,

Les branches de l'arbre, ses os, les pas du cancrelat,

Non point, les soupirs des enfants, des amants,

Vers n'y êtes pas, ceux là on les entends sans discernement,

Non plus le fer croisé de quelques épées,

Qu'il y a bien longtemps se retrouvèrent remisées,

Encore que ce bruit actuel cogne à nos marteaux,

Apportants ses lots de haines, peines en lourd fardeau,

Non plus ces pèlerins d'un jour, au coeur d'un carrefour,

Prenant dans leurs mains, l'auto comme un plat qu'on glisse au four,

Non plus le bruit de la rame qui fend l'eau,

Sous l'effort moins certaine d'homme en réseau,

Non, cela pourrait être le chêne qui ayant mal aux dents,

Ce déracine comme on coupe l'herbe chiendent,

Ni la souffrance des roseaux qui plient sous le vent

Ou les paires d'yeux admirant sous cette robe s'envolant,

Bonheur du regard, qui rend l'homme parfois hagard,

Comme un tracteur vieillot abandonné dans ce hangar,

Mille et une choses peuvent s'entrechoquer,

Il arrive même que nous en soyons choqués,

Dans les cieux, loin de nous, jeu de billard,

Pool de huit ou Français en est son art,

Point aller si loin, dans l'univers,

Pour en trouver son envers,

Ce qui s'entrechoque, c'est la pointe du stylo,

Courant sur la feuille de papier, pour y déposer l'encre de des mots.

 

Covix-lyon©19/02/2011

 

Publié dans poésie

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers.

Marc-Aurèle 

rose

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0

C'est l'hiver...besoin d'évasion

Publié le par covix

Le premier Mocky que je vit... " Un linceul n'a pas de prix"

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

Théâtre,

Publié le par covix

 

  Cela ce passe à Bourg en Bresse, à la MJC de Bourg.

La compagnie Artphonème associé avec la Compagnie Anidar, vont produire un spectacle pour cette fin de semaine. lles 17, 18 et 19 Février.

Louis Brabant, l'escrot fabuleux.

Spectacle associant, théâtre, marionettes et ventriloquies

 

Philippe Bossard, ventriloque (compagnie Anidar) s'intéresse aux personnes et personnages qui ont marqué l'histoire de la ventriloquie. Au cours de ses recherches, il  est parvenu à retrouver la trace Louis Brabant, valet de chambre à la cour de François 1° et ventriloque, connu pour "avoir fait parler les morts".

"Louis brabant, l'escroc fabuleux" s'inspire de ce fait divers.

 

Pour réserver:

mjc.bourg@free.fr.    ou  04 74 23 27 44     ou sur place: 21 A allée de Challes 01 000 Bourg-en-Bresse
les tarifs:  10 € (plein tarif) ;   8 € (adhérents MJC, demandeurs d'emploi)   et 3 € (pour les - de 26 ans)

 

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

L'homme du jour.

Publié le par covix

 

Il y a 60 ans disparaissait

Ambroise Croizat,

arton9584-7ef45.jpg

    Fils d'un ouvrier métallo (Antoine Croizat) et d'une mère tisseuse de velours (Jeannette Piccino), il est né le 28Janv 1901 à Notre-Dame de Briançon, décédera le 11Fév 1951 à l'Hôpital Foch de Suresnes en région Parisienne. Homme politique, syndicaliste, combattant pour la dignité de l'homme, paroles et actes ne font qu'un chez cet homme de convictions. Il est l'un des cofondateur de la sécurité sociale, je dirais même sont "MILITANT". En tant qu'ancien métallo, son nom reste attaché à la fédération C.G.T de la métallurgie.

   En 1914, son père part sur le front, il le remplace en usine à l'âge de treize ans. Apprenti métallurgiste, il suit en même temps des cours de l'école du soir et devient ouvrier-ajusteur dans la région Lyonnaise.

 

   En 1917, il s'inscrit aux Jeunesse Socialiste et adhère au Parti Socialiste en 1918, il sera un chaud partisan au rattachement de la S.F.I.O à l'Internationale communiste. Il anime les grandes grèves des métallos Lyonnais. En 1920, il adhère au Parti communiste et devint un dirigeant des Jeunesses de ce parti de 1920à 1928. Il est nommé secrétaire de la fédération des métaux unifié en 1929 jusqu'à sa mort en 1951. Il devint aussi membre du Comité central du P.C.F, puis membre du bureau de la fédération de la jeunesse. Son engagement le ferra parcourir la France.

  En 1936, dans le retour de l'union syndicale, (refondation de la C.G.T avec la fusion de la C.G.T. Unifié proche du pc et de l’ancienne C.G.T), il devint de faite le secrétaire général de la fédération unique de la métallurgie. C'est à ce titre qu'il négocie les accords de Matignon en 1936, pour la métallurgie, mais aussi pour les grands magasins, rapporteur sur les lois des conventions collectives en tant que député du P.C de la Seine, 1936/1940.

  Il sera de ceux qui approuva le pacte Germano-Soviétique. Il sera arrêté dans la nuit du 7au 8 septembre 1939, comme les autres députés communistes, déchu de son mandat le 20/02/1940, le 3 avril de la même année il est condamné à 5 ans de prisons et 4000frs d'amande.

  Sa vie carcérale ne sera pas de tout repos, il déménagea 14 fois de lieu, pour finir à la "Maison Carrée" proche d'Alger, d'où il sera libéré le 5 fév 1943., suite au débarquement allié en Afrique du Nord. La C.G.T le nommera à la commission consultative du gouvernement provisoire d'Alger.

  Après l'annulation de sa déchéance d'élu, le 28/10/1944, il peut siéger à l'Assemblée consultative provisoire, au titre de la centrale syndicale.Après la libération, il est élu au deux Assemblées constituantes. (21/10/1945 et 02/06/1946) Puis à l'Assemblée Nationale de 1946 à 1951.

 

  Il sera ministre du Travail du Général de Gaulle (21/11/1945) et Ministre du Travail et de la Sécurité Sociale(28/01/1946 au 16/01/1946) sous les gouvernements Gouin et Bidault) et du 22/01/1947 au 04/05/1947 qui marquera la fin des communistes au gouvernement.

 

  La Sécurité Sociale, sans son effort particulier n'aurait pas vue le jour, certains ne voulaient que reprendre les assurances sociales d'avant guerre. Ambroise Croizat combattit becs et ongles pour faire adopter l'assurance maladie, la caisse familiale, la caisse de retraite et celle des accidents du travail.

  Pas de locaux, c'est avec des planches et ds bouts de ficelles qu'il fit monter des accueils provisoires sur les places des villes. Le corps médicales fit une grosse résistance au projet, ce n'est qu'avec mobilisation des travailleurs que fini par être signé des accords entre le corps médicale et la sécu naissante... Si les feuilles de maladies commençaient à sortirent de terre, leurs cheminement ne ce fit pas tout seul, c'est ainsi que les salariés ce prirent en main sous son impulsion ( Ambroise Croizat, parcourrait le territoire en long et en large pour trouver des volontaires) c'est ainsi qu' ou plusieurs correspondant existaient dans les lieux de productions, magasins etc... récoltant les feuilles de maladie et les portant au centre de sécu qui les traitaient...

En 1961, j'ai connu cela dans l'usine où je travaillais, après cela évolua) voilà, la sécu est une conquête sociale, du aux courages des hommes, une fois de plus... elle est gravement menacé... relevons le défit!

 Pensons à cet homme aussi qui n'était pas un "politicien" mais un homme au service des hommes!

 

croizat.jpg

 

 

Publié dans L'homme du jour

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

L'homme sobre qui a le nez rouge passe pour un ivrogne.

Proverbe chinois.

bs164W[2]

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0

C'est l'hiver...besoin d'évasion

Publié le par covix

Dans la terre Apaches...L'or...

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

Laissez mûrir vos projets, le temps travaillera bien pour vous.  

LA GUILL EN REBELION.jpg      

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0

C'est l'hiver...besoin d'évasion

Publié le par covix

Remontons le temps... La bande à Bonnot!

Publié dans film -musiques -livres

Partager cet article
Repost0

Pensée du jour

Publié le par covix

De même que le fleuve retourne à la mer, le don de l'homme revient vers lui.

Proverbe chinois.

REPLIQUE.jpg

Publié dans pensée du jour

Partager cet article
Repost0