Mémoires de Lugdunum

Publié le par covix

 

Mémoires

Village ou ville, au coin d'une rue ou d'un bois,

Mémoires de l'Homme tu nous est éternelles,

Simple regard alimente les hautbois,

Aux temps qui passe, ses sentinelles

 

covix-lyon© 26/04/2011

 

 

 

 

 

 

 

C'est à l'emplacement de ce jardin que dans la nuit tragique du 13 novembre 1930, lors de l'éboulement de la colline de Fourvière furent ensevelis sous les décombres 16 habitants de le rue Tramassac ainsi que 4 gardiens de la paix et 19 sapeurs-pompiers des casernes de Lyon qui s'étaient vaillamment portés à leur secours.

Passant souviens toi.

 

Un immeuble pittoresque de Lyon, quartier Saint Georges

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Souvenirs d' un passé plus récent....

 

 

 

 

Remontons au 17 ème siècle...

 

 

A suivre...

 

 

Publié dans lugdunum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
N


Notre mémoire commune, j'espère que tous s'en souvienne !


Bises mon ami



C


Bonsoir Nettoue,


Si seulement lever les yeux et la voir, s'arrêter quelques minutes... comme tu le dis espèrons que tous s'en souvienne.


Bonne fin de soirée


Bises