Desirdhistoires...42

Publié le par covix

 

Désir des mots  

Jeu 41

Les Mots.

 

58842624  Dans les voiles...suite

 

 


Les Mots.

L’édition 42 de Des mots, une histoires a pour mots imposés : dégustation – cousin – coussin – homonyme – accordéon – zinzolin – retour – partance – respirer – irradier – déracinement – fauve – voyage – partisan – ankylosé – araignée – vivre – résolution – forme – éclat – toile

 

    Le dernier rond point avant de pénétrer dans la ville, dans les lueurs des phares de la voiture de Thierry (le prénom du parachutiste) dans lesquelles il peut voir une statue, s'illumine un parterre de fleur dont le zinzolin domine au coeur du jaune vert.

   Il s'engage dans l'avenue qui le mènera vers le retour à son appartement, Dominique lui fait un double appel de ses halos lumineux qui le salut, il prend une autre direction...

   Des murs surgissent encore quelques yeux brillant dans le noir de la nuit, de l'un d'eux sort un air d'accordéon. la route est pleine de surprise, il redouble d'attention à cette circulation. Pourtant sur la toile de son cerveau défile la dégustation de ce baiser sur le parking... un baiser très particulier.

    Il en connait les saveurs, celles de ses conquêtes d'un jour, d'une nuit, de la semaine, d'un mois....mais celle là... le laisse perplexe. Il lui faut respirer un grand coup, ce sentant comme irradier par ce fourrage de langue dans sa bouche, ce mélange auquel il répondit, mais cette saveur restait prolongée comme le goût amer d'un sucre de stévia... d'abord c'est bon et ce bouquet qui traîne indéfiniment sur les papilles.

   "C'était bon" se dit-il, même il se croyait en partance vers un long voyage différent des autres, il en était tout ankylosé, incapable de répondre, de refuser ce qui arrivait.

   Le trottoir brille sous le réverbère, la porte de l'immeuble laisse passer un rai de lumière, il gare l'auto, rentre dans le bâtiment puis à son appartement, il dépose sa carcasse, lasse, sur le canapé, ses pensées reviennent à la charge "comment, Dominique, ce mec musclé, viril comme lui, peut-il en arriver là, l’alcool, je ne vois que l'alcool", oui ce ne peut être qu’elle qui soit à la base de cette situation.

   La lassitude l'envahissant, il place un coussin sous sa nuque et s'endort sur le canapé. Le matin vient, il est tiré du monde des songes par cette sonnerie imbécile de l'interphone, insistante qui plus est.

   Il décroche, une voix rauque l'interpelle, il répond.

- Non, ce n'est pas moi, n'insistez pas, je vous dis que ce n'est pas moi... Ah...oui, c'est mon homonyme de cousin qui habite de l'autre côté de la place de l'hôtel de ville... de rien... au revoir!

    Les cheveux en épis, il est un peu comme un fauve en cage, un animal dont le déracinement le rendait irascible.

   L'éclat d'un rayon de soleil lui fait découvrir une toile d’araignée pleine de rosée dans les arabesques de la rambarde d'une fenêtre du salon. Son humeur grincheuse tombe devant cette beauté de dame nature, il est partisan de la laisser vivre...

   Douché, rasé, habillé, il est en forme, sur le point de sortir quand ce maudit interphone sonne une fois de plus.... Il sourit... reconnaissant la voix de Dominique... il actionne le bouton pour l'ouverture de la porte, son coeur ce met à battre plus fort... quel en est la cause, la crainte, le désir...non il ne pense pas à cela, il le fait entrer dans l'appartement, ce n'est pas la première fois, souvent celui-ci reçut de nombreuses soirée, même en tête à tête... mais il y a quelque chose de nouveau...

    Dominique tient un petit paquet dans sa main, lui tend, tout en déposant un baiser furtif sur ses lèvres... Thierry en est encore plus perturbé, le paquet, le baiser... l'alcool n'est pas tout alors... ses joues s'empourprent, presque zinzoline, pas de doute son ami est amoureux.

    Cette deuxième surprise passée, alors qu'il sert un café, déballant le paquet... une boite à bijou, il en extrait une chaine en argent à laquelle est accroché une plaque d'identité militaire, un coeur gravé avec leur deux initiales...

   Thierry est envahie par l'émotion, le boum boum à son apogée, il ce lève, va vers son ami, face à face, yeux dans les yeux... les visages ce rapprochant, les lèvres se touchent, les langues se nouent... c'est plus qu'une résolution... un engagement pour une nouvelle vie...

 

Covix-lyon

IHM-Valentines-0037

Publié dans JEUX

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Amélie 08/10/2011 21:04



Pour ma part, je n'ai pas trouvé le début (les mots 41), mais j'ai lu les commentaires, et apparemment, le texte a disparu ? Dommage... Enfin, la suite est bien !!



covix 09/10/2011 21:19



Dans la colonne de gauche, catégorie, jeux et tu tombera sur le 42, suivit du 41, en l'utilisant comme support, javais oublier de le duoliquer... alors un coup vent le fit partir...heureusement
le texte est sauvagradé sur le mac...j'ai pu le remettre.


Bonne soirée


amitié



Asphodèle 08/10/2011 13:04



J'aime cette suite où l'espoir et l'inquiétude se disputent, où un baiser répond aux questions, bref tu l'auras compris j'aime aussi les belles histoires d'amour quand elles sont si bien
racontées ! Bises Covix...



covix 09/10/2011 19:03



Merci... sans prétention, mais elle recoupe un peu celel que je suis entrain d'écrire pour le plaisir. 


Bonne soirée


Bises



Soène 08/10/2011 07:54



Le texte est fort, même si le fil conducteur ne m'inspire pas trop... Des mots imposés, tu t'en es fort bien tiré ! Bises



covix 09/10/2011 18:18



Ce n'est pas toujours facile, le plus dure c'est le premier mot à mettre sur le papier, l'histoire elle se dessine...mais l'attaque... 


Merci...


Bises



Valentyne 07/10/2011 22:24


Un texte tout en ombre et Lumière qui irradie........... Bonne soirée


covix 08/10/2011 00:38



Bonjour Valentyne,


C'est joli... ce que tu dis...


Bonne journée


@mitié



ceriat 07/10/2011 14:11



On se laisse facilement envahir par cette rencontre si bien imagée et poétique. :-)


Je sais que je répète ce qu'ont dit les autres, mais quant c'est beau, c'est beau. ;-)



covix 07/10/2011 21:13



Bonsoir,


merci... alors laissons les envahisseurs opérer...


Bonne soirée


@mitié