Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

Pensée du jour...

19 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #pensée du jour

Les beaux chemins ne mènent pas loin.

Proverbe chinois

UNKNOWN-MODEL-AND-OR-PHOTORGRAPHER--29-.jpg

 

Lire la suite

Nuits de Fourvière

19 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

Belle rencontre de deux artistes,ils c'étaient promis de monter ce thème, il y a longtemps... cette année à été propice pour sa réalisation.


arton722

 

LE CONDAMNÉ À MORT

 

Jean Genet

Jeanne Moreau et Étienne Daho

 

Depuis soixante-dix ans, la prose de Jean Genet préserve sa troublante et provocatrice poésie, enchantée aujourd’hui par les voix de Jeanne Moreau et Étienne Daho. Le Condamné à mort s’impose comme une déclaration d’amitié de Jean Genet à Maurice Pilorge. L’écrivain fut incarcéré pour quelques sordides vols, Pilorge guillotiné pour le crime d’un amant. Tous deux enfants abandonnés et passionnés de chair, ni l’un ni l’autre ne s’est rencontré. Genet, inspiré de coupures de presse judiciaire, fantasme sa rencontre avec l’assassin à la prison de Saint-Brieuc, sous de moites nuées de cigarettes. Datée de 1942, cette première œuvre connue du poète sublime le destin avorté du criminel et ses amours homosexuelles. Les alexandrins s’échauffent à mesure que la virilité jaillit des corps tatoués et des uniformes de matelots. Depuis l’automne dernier, Le Condamné à mort a séduit deux nouvelles voix : celle parlée de Jeanne Moreau et celle chantée d’Étienne Daho. Des notes épurées, des interludes avec pour seule musique les mots, une gravité somme toute légère : duo gagnant pour cette lecture intégrale du poème avec de beaux arrangements d’Étienne Daho, fidèles à la mise en musique originale d’Hélène Martin (1962). Elle fut alors soutenue par Jean Genet. Le souvenir de Maurice Pilorge est condamné à enchanter encore longuement nos ouïes et nos esprits.

 

 

 

Lieu : Grand Théâtre 
Mercredi 22 juin, 21h00 
Durée : 50 min.

 

.

Lire la suite

C'est le printemps...

19 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

le printemps prochain... Elysée moi...


Oups!

Lire la suite

Pensée du jour...

18 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #pensée du jour

Il faut gouverner la Fortune comme la santé :

en jouir quand elle est bonne, prendre patience quand elle est mauvaise.

La Rochefoucauld

P1010301.jpg


Lire la suite

C'est le printemps...

18 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

Souvenirs...


Lire la suite

Pensée du jour...

17 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #pensée du jour

Le plus beau lendemain ne rend pas la veille.

Proverbe chinois

P1010254.jpg

050

Lire la suite

C'est le printemps...

17 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

ma soeur!!!!


Lire la suite

Pensée du jour...

16 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #pensée du jour

Tromper, c'est faire prendre une ombre pour la réalité. Mais toute illusion étant éphémère, il ne faut pas trop longtemps en jouer.

Proverbe chinois

il pleut.jpg

 

Lire la suite

Desirdhistoires...34

16 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #JEUX

58842624 

Désir des mots

Jeu 34

Les Mots.

 

Cerise, luminosité,landau, balançoire, lenticulaire, postillon, casser, scruter, lancinant, fromage, frôlement...

 

 

     Le postillon tenait les rênes des deux chevaux qui tiraient le landau dans lequel Jenny avait prit place. Cette partie du voyage jusque là était très lancinant, la voie de terre laissant place à une portion empierrée, une ou deux de celles-ci déchaussées et la roue passant dessus, le moyeu pourrait casser à tout moment. Parfois le frôlement des haies égratignaient la carrosserie du landau.

    Jenny aimait cette partie de la journée où son regard allait scruter l'horizon, la luminosité particulière du coucher de soleil qui le baignait d'une couleur cerise, elle en était joyeuse et durant la fin ce ce parcours elle grignotait un morceau de viande séché, de fromage avec un quignon de pain, d'une gourde coula un peu d'eau fraîche coupée de vin de la ferme, une piquette qu'il lui fallait baptiser de la sorte pour qu’elle ce désaltère.

   Arrivée à la maison, elle chaussa sur son nez une paire de verre lenticulaire qui lui donnait un air sévère et lysa quelques lettres, deux d'entre elles partir dans le feu de la cheminée.

   Édouard arriva dans son dos, comme à chaque fois qu'il arrive ainsi, il pose ses mains sur sa taille, ce sert contre elle et dépose un tendre baiser dans la blancheur de son cou.

   Le rideau noir ayant prit place, la nuit est tombé, elle est fidèle à son rendez vous. C'est une nuit de pleine lune qui s'amuse à ce cacher derrière les nuages. En ce soir de fin d'été, règne encore un peu de douceur dans l'air, ils sortent du bâtiment, ce dirigent vers cette petite prairie proche de l'étang, elle ce pose sur la planche de la balançoire que pousse amoureusement Édouard, ils sont heureux, elle lui demande de faire doucement en lui montrant son ventre qui prend des rondeurs.

   Édouard arrête le balancement, prend Jenny dans ses bras et la fait tournoyer, devient prévenant, fini les promenades en landau, les parties de balançoires, cela reprendra après la venue du bébé, il rêve d'un garçon pour le premier... mais cela il faut encore attendre quelques mois...

 

Covix-lyon

Lire la suite

C'est le printemps...

16 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>