Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de covix-lyon

Pensée du jour...

26 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #pensée du jour

Nôtre tête est ronde pour permettre à la pensée de changer de direction

 

Francis Picaba.

 

star


 
Lire la suite

c'est l'été....

26 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

De Françoise Hardy...

Lire la suite

Pensée du jour...

25 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #pensée du jour

Tu pars pour un jour, emporte des biscuits pour deux jours. Tu voyages l'été, emporte tes habits d'hiver.

Proverbe chinois

mouton-sur-un-n-v-.jpg

juillet-1978.png

Mi juillet 1977 sur les pentes du Tourmalet!

Lire la suite

Le temps des cerises

25 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

Celui de 1959...Mouloudji

MARCEL MOULOUDJI, 1959.
LE TEMPS DES CERISES
Paroles: Jean-Baptiste Clément. Musique: Antoine Renard 1867

Quand nous en serons au temps des cerises
Le doux rossignol le merle moqueur
Seront tous en fête
Les belles auront la folie en tête
Et les amoureux du soleil au coeur
Quand nous en serons au temps des cerises
Sifflera bien mieux le merle moqueur

Mais il est bien court le temps des cerises
Quand l'on s'en va deux cueillir en rêvant
Des pendants d'oreilles
Cerises d'amour aux robes pareilles
Pendant sous les feuilles en gouttes de sang
Mais il est bien court le temps des cerises
Pendants de corail qu'on cueille en rêvant

Quand vous en serez au temps des cerises
Si vous avez peur des chagrins d'amour
Evitez les belles
Moi qui ne crains pas les peines cruelles
Je ne vivrai pas sans souffrir un jour
Quand vous en serez au temps des cerises
Vous aurez aussi des chagrins d'amour

J'aimerai toujours le temps des cerises
C'est de ce temps-là que je garde au coeur
Une plaie ouverte
Et Dame Fortune, en m'étant offerte
Ne pourra jamais calmer ma douleur
J'aimerai toujours le temps des cerises
Et le souvenir que je garde au coeur

Unknown.jpeg

Lire la suite

C'est l'été....

25 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

Les blés d'or...


Lire la suite

Communauté.

25 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #info

 

     Bienvenue aux temps des cerises... sur que c'est de saison me direz-vous. Outre que ce fruit embellissant nos campagnes par ces fleurs au printemps et ces couleurs en rouges divers des fruits murs, c'est aussi le symbole de la Commune de Paris, celui des luttes ouvrières... celui du peuple... Ici c'est un blog que je vous invite à découvrir. balade entre Caussimon, Réggiani, Jean Ferrat, Isabelle Aubret...Aristide Bruand... et .... je vous laisse le découvrir

 

LeTempsdesCerises59.


Lire la suite

Entendu.. vu...

25 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #info

 

L'État de New York approuve le mariage homosexuel

 

New York devient le sixième État, et de loin le plus important aux États-Unis, à reconnaître l'union de personnes du même sexe. Les premières célébrations pourront avoir lieu dans un mois.


04f5ce50-9efc-11e0-863d-a7491bc81eba.jpg

Dans la communauté gay de New York, l'ambiance était à la fête vendredi soir. Le Sénat de l'Etat venait en effet d'approuver de justesse la loi reconnaissant le droit au mariage homosexuel, par 33 voix contre 29. Quatres sénateurs républicains se sont prononcés en faveur du texte. Le document avait besoin de 32 voix sur 62 pour être adopté. Cela faisait des années que cette chambre haute rejetait un projet de loi qui avait reçu quatre fois le feu vert de l'Assemblée.



d2ea68dc-9efe-11e0-863d-a7491bc81eba.jpg

Andrew Cuomo est félicité par les sénateurs new-yorkais à l'issue du vote.

 Crédits photo : Mike Groll/AP



Le Sénat était réuni depuis mardi en session extraordinaire pour peaufiner le texte. La loi, fortement amendée par les sénateurs républicains ces derniers jours, prévoit un certain nombre d'exceptions de nature religieuse. Le gouverneur Andrew Cuomo, fervent défenseur des droits des homosexuels et à l'origine du projet, est arrivé dans la salle après le vote et a été accueilli par des applaudissements.

A l'extérieur du bâtiment du Sénat - situé à Albany, capitale de l'Etat à plus de 200 km au nord de New York -, des dizaines de manifestants pour ou contre le mariage homosexuel campaient depuis une semaine, brandissant des pancartes et scandant des slogans. Des explosions de joie ont accueilli le scrutin dans les quartiers à forte concentration homosexuelle de la ville de New York, notamment Greenwich Village, à l'ouest de Manhattan, où des dizaines de militants étaient réunis depuis le début de la soirée. Le maire de la ville, Michael Bloomberg, qui milite en faveur du mariage homosexuel, a salué un «triomphe historique pour l'égalité et la liberté».

La conférence épiscopale «déçue et troublée»

La conférence épiscopale de New York s'est au contraire déclarée «profondément déçue et troublée» par le vote de la loi. «Nous considérons nos frères et soeurs homosexuels avec respect, dignité et amour. Mais nous affirmons tout autant que le mariage est l'union d'un homme et d'une femme», ont déclaré les évêques dans un communiqué. Un récent sondage a toutefois montré que 58% des habitants de l'Etat étaient favorables aux unions homosexuelles.

Après promulgation du texte dans la soirée par Andrew Cuomo, New York est ainsi devenu le sixième État, et de loin le plus important aux Etats-Unis -puisqu'il est le troisième plus peuplé après la Californie et le Texas, à reconnaître le mariage entre personnes de même sexe. Les cinq autres Etats ayant légalisé le mariage homosexuel sont l'Iowa, le Connecticut, le Massachusetts, le New Hampshire et le Vermont. Quatre autres Etats - Delaware, Hawaï, Illinois et New Jersey - ont approuvé des unions civiles homosexuelles sans donner droit au mariage.

Les premièress cérémonies new-yorkaises devraient commencer dans quelques semaines, ouvrant la voie à une grande vague de mariages gays. Nul doute que cette grande nouvelle devrait également être célébré en France à l'occasion de la Gay pride qui se tient ce samedi à Paris.

 

Source: Le Figaro.fr

Lire la suite

Pensée du jour...

24 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #pensée du jour

A qui sait attendre, le temps ouvre les portes.

Proverbe chinois

r-gion11.jpg
DSCF6643.JPG

Conseil régional

Lire la suite

Jauni...

24 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #poésie

 

 

DSCF6425.JPG

 

Jauni....

 

 

Papier jauni par le temps, atmosphère lointaine,

Volet fermé, laissant passer un rai de soleil de ce bel été,

Dans lequel danse les particules de poussières enchantées,

Rêvassant en cette partie de nuit au coeur du jour, point turlutaine.

 

La matinée harassante, déjà brûlante, piquantes des gerbes de foin,

Le char tiré par les gasconnes, nous ramène à la ferme,

Un plongeon dans l'eau fraîche du canal redonne vigueur à l'épiderme,

Séché par le soleil, désir d'amour comme témoin.

 

L'odeur poussiéreuse du grenier fraîchement balayé, pour la moisson paré,

Elle envahie la chambre dans laquelle je repose,

Ce mélange à celle présente et intempérée,

Loin de m'affecté comme une overdose.

 

Deux petites heures, avant de basculer le foin au dessus de l'étable,

Les passer, piser, présenter devant la passe aux râteliers,

A grands coups de fourches, giclent les gerbes, gestes inconfortables,

Viendra assez vite le temps de l'aisance des bottes bien liées.

 

Chaudes journées d'été, les graminées moissonnés,

Étagées sur la gerbière, attendant d'être battus,

Agitation des femmes, des hommes, des enfants dans les maisonnées,

Le monstre s'installe dans la cour, c'est son statut,

A bonne distance le tracteur, une courroie entre lui et elle,

Moteur! ce n'est pas du cinéma bien que la comédie soit de mise,

S'agite en grand bruit la vieille demoiselle,

les gamins servent à boire aux hommes sans chemises,

La demoiselle avale les gerbes comme une gloutonne,

C'est qu'il ne faut pas perdre de temps avant qu'il ne tonne,

A la presse je place les fils de fer,

Que la lieuse attachera dans ce concert...

Des hommes, dont j'admire la stature, élèvent ses bottes,

Aidé par un palan, d'autres les rangent comme une dote.

Le sac sur les épaules, traversant la cour,

Montant vers le grenier, les versés tour à tour,

Blé, blé avoine, avoine et l'orge, du premier au dernier.

 

 

Après le battage, lors du repas le soir,

Les regards ce portent vers l'Éther noir,

Une étoile ce déplace lentement, traversant l'univers,

Telstar passe il brille comme une star de cinéma,

Admiratif, dubitatif il nous met la tête à l'envers,

Alimentant la conversation, le temps de ce cosmorama.

 

Quand Morphée m'emporte vers son long voyage,

Enivré des effluves chaudes des graminées,

Alimente le jauni d'un autre âge,

Ou passe les photos de ces années...

 

Covix-lyon©23/06/2011

 

prairie.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Lire la suite

C'est l'été....

24 Juin 2011 , Rédigé par covix Publié dans #film -musiques -livres

Celui de Daho....

 

Chanson de l'album : "L'invitation" - 2007.
PAROLES:
Rien ne semble pouvoir venir troubler ce merveilleux été, la maison est grande ouverte et aérée, j'ai réparé, la toiture et repeint les murs, j'ai pansé mes blessures et refait ma vie, ici.

Il flotte un si merveilleux parfum sucré de fleurs éclatées, comme un je ne sais quoi de sacré, dans le ciel d'été, l'azur est aveuglant et pur, comme une éclaboussure, dans ce cadre idéal et toi, toi tu veux savoir aujourd'hui pourquoi je ne t'aime plus, pourquoi depuis un moment, on ne se capte plus et tu pleures en secret toutes les larmes de ton corps, comme si j'étais mort.

Il règne une si oppressante chaleur, comme une torpeur, alors que monte très haut le mercure, tu rases les murs, l'odeur de souffre de ton coeur noir, envahit le soir, d'une sexuelle tension.

Les effluves lourdes de la glycine, près de la piscine, enivrent mes sens comme la fêlure qui te défigure.

A pleine bouche, je lèche tes larmes et le sang, qui perle lentement de tes poignets blancs et toi, oui toi, tu veux savoir pourquoi aujourd'hui je ne t'aime plus, pourquoi depuis un moment, je ne te désire plus et tu pleures en secret toutes les larmes de ton corps, comme si j'étais mort.

Piètres mensonges, fuites, sentiments confus, comment as-tu pu ? Quelle désespérance ! Que sont devenues ta droiture et ton innocence ? Désormais, en toi, désolé mais j'ai perdu confiance.

Tu veux savoir pourquoi aujourd'hui je ne t'aime plus, pourquoi depuis un moment, on ne se comprend plus et tu pleures en secret toutes les larmes de ton corps, comme si j'étais mort.

Tu pleures en secret toutes les larmes de ton corps, fais comme si j'étais mort...

 

Lire la suite
<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 > >>