Mardi en poésie...

Publié le par covix

 

 

 Je garde le souvenir de Lady Marianne  en ce mardi poésie.
Continuons le défi, Lady reste avec nous.

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut.
 
 
Thème libre 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!
 Il m'a laissé dans l'attentisme.
 D'une lueur venue éclairer l'horizon, 
 La folle aventure des mots que nous écrivons.
   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."
B.Cauvin

Souvenir d'enfance.

 

Une après-midi grise et froide

d'hiver. Les collégiens étudient. Monotonie

de la pluie derrière les vitres.

 

C'est la classe. Sur une image

on voit Caïn

qui fuit, et Abel mort,

près d'une tache carmin.

 

D'une voix sonore et creuse

le maître tonitrue, un vieillard

mal vêtu, maigre et sec,

qui tient un livre à la main.

 

Et tout en choeur d'enfants

va chantant la leçon:

<< mille fois cent, cent mille;

mille fois mille, un million.>>

 

Une après-midi grise et froide

d'hiver. Les collégiens

étudient. Monotomie

de la pluie sur les vitres.

 

Solitudes (V)
Antonio Machado
Pour en savoir plus ICI 

 

 

Publié dans Défi, Hommage, Lady, Mardi, Poésie, A.Machado

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

ZAZA 03/11/2020 08:42

Très beau poème, merci. Bises et bon mardi

missfujii. 03/11/2020 07:26

Comme à chaque fois, tu nous as fait découvrir un très jolie poème

Martine MARTIN 03/11/2020 04:43

quand j'étais petit l'histoire d'Abel et Caïn m'avait terrifiée. " l' œil était dans la tombe et regardait Caïn". je ne connaissais pas je ne connaissais pas ce poème. Merci du partage. Bisous

colettedc 03/11/2020 03:38

Je découvre ce poète !
Bon mardi,
Bises♥