Mardi poésie chez Lady Marianne.

Publié le par covix

 

 

Lady Marianne..

 

 

 

Un poème qu'on aime, quelques mots si l'on veut,
Lady publie nos liens
 

Lady demande aux participant-e-s un thème

ou

Thème libre 

 

 

 

 " Le temps passe et nous laisse des traces d'immobilisme!

  Pour ce défi de Lady, il m'a laissé dans l'attentisme.

    D'une lueur venue éclairer l'horizon, 

   La folle aventure des mots que nous écrivons.

   Pour ce défi, donc, plonger dans les lueurs des mots de la poésie est comme la vérité au fond du puits, mais il arrive que le seau remonte son lot."

B.Cauvin

 

Ode d'automne

Raconte-moi.
Raconte la légende des feuilles d'automne.
L'automne
Couleurs langoureuses défilant dans tes yeux 
Tes yeux
Étang opalin d'imaginaire et de rêve
Rêve.
Vagues d'émeraudes déferlant sur tes cils
Tes cils 
Un lit d'amoureux où se pâme le soleil 
Soleil 
Rayons qui se mirent gaiement dans ton sourire
Sourire
Mystère où se confondent indicibles secrets
Secrets
Divinité sublime de ton corps tout nu
Tout nu
Enrobé de clair de lune et de fil d'argent
Argent
Baiser éthéré à la naissance du jour
Jour
Espoir d'azur qui se profile sur tes lèvres 
Lèvres
Frissonnantes et tièdes quand elles se disent
Se disent
En paroles muettes ton voyage en moi
Moi
Moi que toute légende des feuilles d'automne
Raconte
 
(Azhraa)

(Ainsi j'écris l'histoire des femmes.)

Nizâr Qabânî

Pour en savoir plus... ICI

 

 

 

Publié dans Lady, Mardi, Poésie, Défi

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
J
Bonsoir Covix… Il y a l'automne en saison, tout un poème et l'automne de l'âge, où il y a encore du désir pour l'autre…c'est joliment dit, merci, douce soirée, JB
R
C'est magnifique merci pour la découverte
C
Une façon très "orientale" de mêler lyrisme et sensualité. Dans la forme, on voit se dérouler l'imaginaire entraîné par chaque mot en fin de vers. C'est familier, comme une pensée à voix haute. Dans les images, beaucoup d'habitudes poétiques et d'images classiques qui viennent à ,peine voiler te "toute nue" qui est l'aveu d'une fascination et d'un amour pour le corps féminin.
M
Un bel hommage aux femmes et à l'automne ce superbe poème
M
Quel beau poème très sensuel. Merci pour la découverte. Bisous