Des pas dans la ville

Publié le par covix

 

 

 

 

 

 TES PAS

      

 

Au loin raisonnent des pas

Venant crescendo

Martelant le sol d'un son décidé

Ils sont là, bien cadencés

Planant, invisibles

Pourtant, ils flottent là près de nous

Ils passent, doucement,

S'évanouissant vers le lointain

Ils sont sourds, moins pesants

L'ouïe ne les entend plus

Est-ce un rêve ?

L'écho de ce sol martelé par nos pas

Qui, comme un morceau de musique langoureux

Passant en stéréo d'une oreille à l'autre

 

Covix-lyon © 30/09/2008.

B.Cauvin

 
Quitter l'îlot mazagran et partir à l'aventure (si on peut dire cela ).
Longer le bassin nord de la piscine du Rhône.
Emprunter le pont de la Guill'.
Saluer Louis le quatorzième du nom.
Traverser la Saône par le pont Bonaparte.
S'incruster dentre deux seins Saints.
Monter le Gourguillon et faire des rencontres.
L'esplanade de Fourvière est accueillante
Pour la nuit montante.
Revenir par Saint Paul.
Passer la Saône. 
 
B.Cauvin©26/02/2019

 

 

 

 

 

 

Des pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la villeDes pas dans la ville
Des pas dans la villeDes pas dans la villeDes pas dans la ville
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

colettedc 28/02/2019 05:11

Super !!!
Bises♥

jazzy57 27/02/2019 20:39

Une belle symphonie que celle d ces pas dans la ville .
Bonne soirée
Bisous

christian 27/02/2019 12:33

Un beau poème sur le "passage" des autres dans nos vies, dans le temps, et cet éloignement comme une musique qui s'éteint.

missfujii. 27/02/2019 07:50

Il faut absolument que je fasse la visite de Lyon

Martine MARTIN 27/02/2019 05:19

J'adore ton premier poème et pourtant je ne suis pas une auditive. J'ai bien aimé aussi la visite de Lyon en poésie. bisous