Les lumières de la ville!

Publié le par covix

 

 

 

 

Les lumières de la ville.

 

Bientôt viendront les lumières de la ville

Ville qui se pare de ses habits de fête, 

Fête au marché de Noël

Noël dans les têtes, mais pas toujours joyeux

Joyeux, le seront les lurons, comme toujours, 

Toujours évoluer entre rires et tristesses, 

Tristesses que l'on devine dans un regard d'enfant sans toit, 

Toit, pas même comme celui du fils de Marie.

Marie, Joseph dormants près d'un banc que l'on a divisé.

Divisé pour éviter de les y voir se reposer.

Reposer, les êtres se doivent d'avoir un toit pour cela, 

Cela est inscrit dans les droits de l'Homme.

Droits de l'Homme bien bafoués, quels qu’en soient les jours qui passent, 

Passent les idées loin des fêtes.

 

Bernard-Cauvin©30/11/2017

 

Publié dans Défi, Évy, Poésie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Martine 01/03/2018 10:28

Bravo pour ce beau poème engagé. Oui, nous avons le devoir de penser et d'aider ceux qui souffrent. Sinon, à quoi nous servirait de rêver ?
Très bonne journée.
Amitiés,
Martine

Reinette 28/02/2018 21:38

belle participation.

Séverine 28/02/2018 08:44

Très beau texte, eh oui, toujours des plus démunis et qui n'ont même plus le droit à un banc.

missfujii. 28/02/2018 06:39

C'est incroyable qu'au XXIe siècle il y ait des sans abris et que des ministres leur conseillent de rester chez eux pendant la vague de froid !

colettedc 28/02/2018 04:32

Oui, tous devraient avoir droit à un toit ! Bon texte, Covix ! Bises♥