Rime imposée.

Publié le par covix

 

 

 

 

VIOLETTE,

Nous invite à ce défi.

En quoi cela consiste-t-il ?

Chaque semaine j'indique la terminaison d'une rime à mettre dans une poésie. 

La longueur des vers du poème est selon votre fantaisie à condition que la rime soit respectée.

Merci d'indiquer dans un commentaire ou un mail que vous avez effectué le défi afin que je puisse vous laisser le mien et vous lire.

 

Donc pour jeudi 11 janvier 2018 la terminaison de la rime est :  é, ai etc... du même son car c'est la plus facile.

 

Transhumance.

À peine éclos, que déjà l’automne est annoncé,

À la vie, en être à voyager,

De l’insouciance de l’enfance, jeune pousse agitée,

À celle de la jeunesse tourmentée,

Transhumance vers l’été,

Force de la vie à escalader,

Farce de la vie à jouer,

L’automne est arrivé,

Du chemin funambule ne pas s’écarter,

À Atteindre le bout de la destinée.

Bernard.Cauvin©05/01/2018

(En attendant la fin du monde.)

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

jazzy57 14/01/2018 08:51

Bravo pour ce poème sur notre destinée , le défi est relevé haut la main
Bises

Asfree18 11/01/2018 21:52

Bonsoir
Defi joliment relevé !
Bonne soirée

missfujii. 11/01/2018 19:29

Le poème est superbe, et le défi parfaitement réussi

Renée 11/01/2018 16:19

Tu as réussi a trouver le ton bon bravo. Bisous Martine

Marinachili 11/01/2018 13:52

Excellent! Merci de cette agréable participation.
Je lis tous les poèmes de ce jeu en écoutant un CD de Kételbey. C'est génial
Bisous