Printemps au moulin bleu..#3

Publié le par covix

Lyon au crépuscule

                                                        Levé de lune sur lyon
 

L’œil est aveugle
Et perçoit le chant de la pluie !
Vernis sur les tuiles
Matinée pleine de légèreté
Derrière le rideau de gouttelettes
Petit roulement de tambour
Marche des Nuées
Souffle vigoureux
Energique Eole
Tout vole sur son passage
Les portes claquent.
 
Ciel enflammé
Sur le moulin bleu
Levé de lune
Dans les nuages du crépuscule
Trouver l’amour
Au rendez-vous des astres.
 
Gronde le nucléaire dans l’éther
Feux d’artifice naturel
Dans la musique des quatre vents.
 
Fin de journée fortement agitée
Peur éternelle de voir tomber le ciel
Effondrement de l’univers sur lui-même
Serpent se cannibalisant
Qu’importe le jeu de couleur flamboyante
Cri au feu dans le miroir des appartements
Vision apocalyptique au cœur des séquoias de bétons.
 
Que le moulin bleu est beau
Dans ses variations colorisées
Art pictural naturel
Porté par d’imaginaires rencontres
Ouïr, jouir de la symphonie
Portée par le fils d’Eole venant du sud.
 
Le bras criminel de Zeus
Abats ses flèches acérées et brulantes
Alors que " fiche le camp "*
Des touristes juilletistes
Toiles dressées
Caravanes alignées
Premier soir de repos bien " arrosé "
Ô ! Ce n’est pas le petit jaune
Mais les nuées qui se déversent
Moulin bleu en goguette
Retient ton souffle
Porteur de cataclysmes d’été !
 
Oublions vite la mésaventure
Le moissonneur attend
La faux à la main
Montent les gerbes de céréales
Misent en meules, ramassées
Stockées dans les gerbières
Vient l’art du fléau
Dépiquer les épis
En séparer le grain
L’entasser au grenier
Remplir les sacs de jutes
Le meunier chantera sa chanson
Le grain sera farine
Pétri, levé, enfourné
En pain croustillant il sera rompu
En partage de l’amitié et son brin de sel
Avec le fruit de la treille coulant du pichet.
Chante l’oiseau
Les louanges des Hommes
Artistes de la vie
Tourne le moulin bleu.
 
Covix-lyon18/06/2014
 
 
 
 

 

 

 

                                                   Reflet du crépuscule (photo du haut)

" Plus vous saurez regarder loin dans le passé, plus vous verrez loin dans le futur"

W Churchill.

 
                                   Vidéo venant de Youtube sur le battage au fléau..merci à l'auteur
  C'était un temps où gamin je voyais le grand père battre le blé au fléau pour faire la soudure afin d'alimenter les volailles, la batteuse arrivant quelques jours plus tard, tournant de ferme en ferme.
 
 * Fiche le camp… Installer le camp! l'expression a bien déviée!
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LADY MARIANNE 04/07/2014 15:36

c'était du travail dans le temps- de nos jours tout est moderne---- besoin de peu de monde-
tous à Pôle emploi !! normal !!
bon aprem !!

margaux33 04/07/2014 10:00

bises bonne journée