3 juillet

Publié le par covix

3 juillet

C’est un jour !

L’idolâtrie a brisée ta statue

Comme Moïse brisa

La table des lois

Face au veau d’or !

Light My Fire, Touch Me

Ont enchanté l’ouïe

Ta poésie oeuvra

Contre l’enfermement.

Heureux celui qui lit

Ta plume

Dont l’encre

Se couche sur le parchemin.

Immanquablement

c’est du bonheur

qui glisse droit au cœur

Plaisir de la lire

de mettre le vinyle en boucle

jouissance de t’ écouter,

un seul regret

tu n’es plus là.

Tavoix,

tes écrits

résonnent dans nos têtes

jamais tu es absent.

Mille neuf cent soixante et onze

un trois juillet

au désespoir de ta compagne

a la douleur de tes proches

des admirateurs soudainement orphelins

La grande faucheuse t’emporta

te retira de cette baignoire de ton appartement

de la ville lumière que tu aimais.

Mystère de la dame en noire

te rendant immortel.

Sur mon chevet

tu as rejoint

et tien compagnie

a Marc Aurèle et ses pensée

La nuit américaine

éclair celle de ma chambre.

Tu portais haut le falambeau

de l’amour, la paix, la vie

la Liberté.

Refusant l’ignominie

d’une guerre stupide

inutile assommant ton pays.

Le temps n’y fait rien

au nom d’une certaine idée

de la Liberté

(mais pas la tienne)

il continu sa dérive.

Bien des voix

s’élèvent, d’autres ont oubliées

où sont en sommeil

Jim tu es et restera

le flambeau de la Liberté

du rêve d’un monde

qui refuse le mercantile

rejette l’avidité.

Ce trois juillet

a Paris

la dame en noire

dans ton bain

t’a surpris.

Combien le marbre

n’est plus

Tu es là chaque jour

Fils de Dionysos

D’Alexandre

dont tu portes la coiffure

Le protest Song

est encore bien ancré

SA forme change

Parole d’indigné

Un aveu peut –être

en cherchant le garçon

l’ombre de ton reflet.

Covix-lyon©20/06/2014

3 juillet

Voici que vient l'été la saison violente - Et ma jeunesse est morte ainsi que le printemps - O soleil c'est le temps de la raison ardente.
Guillaume Apollinaire

3 juillet
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

LADY MARIANNE 03/07/2014 13:12

trop belle cette citation-
en effet !!